Connect with us

Divertissement

« Un navet à 65 millions d’euros », « Jamais drôle », « La potion tragique », « En deçà de celui d’Alain Chabat », « Le pire du milieu » : aïe, la presse et les professionnels atomisent Guillaume Canet !

Published

on

En faisant une telle promotion, nous nous attendons à un film qui va rester dans les annales. En même temps, lorsqu’on débourse près de 65 millions d’euros et que l’on travaille quatre ans sur un projet, mieux vaut mettre toutes les chances de notre côté pour que celui-ci soit une réussite. Mais à en croire de nombreux confrères, Guillaume Canet se serait loupé. Certes, chacun sera libre de se faire son propre avis en allant voir Astérix & Obélix, l’Empire du milieu dans les salles obscures, mais force est de constater que la presse ne se montre pas tendre avec la comédie disponible depuis le 1er février 2023.

Le Monde, Marianne, ou encore GQ n’y vont pas par quatre chemins pour qualifier le film qui raconte une nouvelle histoire des célèbres Gaulois. Pour Marianne, le constat est sans appel. Il s’agit d’un « navet à 65 millions d’euros ». Un échec, selon eux, causé en partie par une « écriture défaillante, davantage soucieuse de la rentabilité commerciale que de la cohérence narrative ». Pire encore, le média dénonce une prise en otage de la part de Guillaume Canet qui forcerait les Français à « absolument aller voir son film » compte tenu de ses nombreuses promotions et venues sur les plateaux télé. Mais aussi l’abondance de « clichés et de séquences artificielles » pour trouver une case à tous les acteurs présents dans le casting XXL.

Lire Aussi  10 robes de soirée à petit prix pour sortir le grand jeu à l'occasion des fêtes de fin d’année

Guillaume Canet pourrait perdre gros

En effet, pour donner naissance à son bébé, l’ex de Marion Cotillard a vu les choses en grand. Jonathan Cohen, Zlatan Ibrahimovic, Angèle, Bigflo & Oli, Orelsan, ou encore Laura Felpin. Tous ont répondu à l’appel de l’acteur et réalisateur et cela aurait pu avoir de la gueule. Mais pas assez selon de nombreux confrères. D’après GQ, les beaux noms annoncés ne parviennent jamais à trouver leur place au cours des 1h51 de film… Même les plus grands noms de l’humour comme Jonathan Cohen, Ramzy Bedia, ou encore Audrey Lamy, qui ont eu droit à des « dialogues abêtissants et abrutissants » qui ne leur permettent pas de sortir leur épingle du jeu…

Des mauvaises critiques à l’égard du nouveau Astérix de Guillaume Canet, qui risquent de lui coûter cher. En effet, il pourrait gagner gros avec son projet comme l’ont noté nos confrères de L’informé… à condition de relever certains défis. L’ex de Marion Cotillard devrait percevoir « 0,3 % du prix du ticket hors taxes « , puis « 0,69 euro supplémentaire par place vendue ». À condition de terminer sa course entre 1 et 3 millions de spectateurs en salles. Dans le cas où son Astérix parvient à dépasser les « 7 millions de spectateurs en France, et/ou s’il est amorti », l’acteur et réalisateur recevra un chèque « d’un million d’euros bruts ». Un beau pactole, qui semble encore loin d’être touché.

Lire Aussi  Henri Leconte "fier" de son fils : Maxime a dû quitter la France après "Secret Story"

R.F

A voir également : Marion Cotillard surprise dans « 20h30, le dimanche » par la venue de sa chanteuse préférée… qui a fini par se plaindre sur son compte Instagram !

Advertisement

Á La Une