Connect with us

Divertissement

« Si l’avion se crashe… », les terribles aveux de Joyce Jonathan, l’ex de Gabriel Attal, sur sa maladie

Published

on

Son nouveau morceau, « Si je mange, je vais en enfer », dans lequel elle parle de ses troubles du comportement alimentaire, sort le 26 janvier 2024. Et Joyce Jonathan, aujourd’hui âgée de 34 ans, est enfin prête à évoquer son passé,
entre anorexie et boulimie

. Pendant 10 ans, la chanteuse a été obsédée par son poids et par la nourriture. Aujourd’hui
maman d’une petite Ghjulia

, elle n’a plus honte d’en parler. Elle témoigne auprès de nos confrères de Brut.

« Si l’avion se crashe j’aurai pas besoin de faire un régime »

Elle raconte que son mal-être est arrivé autour de 22 ans, pour se finir
lorsqu’elle est tombée enceinte

. Au plus fort de son anorexie, la jeune femme avoue qu’elle avait des comportements proches de la folie : « au restaurant, je partais en cuisine pour vérifier qu’ils ne mettaient pas de beurre ou d’huile« . Et Joyce Jonathan admet que pendant cette période, elle ne se voyait pas telle qu’elle est véritablement. Elle souffrait de dysmorphophobie, et avait toujours
l’impression d’être grosse

Lire Aussi  À la surprise générale, Adil Rami largue sa star de télé-réalité : ce qu’elle l’empêchait de faire correctement !

. « Je détestais tellement mon corps, je me dégoûtais pendant 10 ans », dit-elle.

De fait, elle a perdu 10 kilos en un mois et demi à la suite d’une
déception sentimentale

, avec le régime Dukan. Et le regard des hommes a changé sur elle, donc Joyce Jonathan y a pris goût… Un état de fébrilité physique tel que parfois après ses concerts, la jeune femme s’écroulait en coulisses, dit-elle. Mentalement aussi, Joyce Jonathan avoue avoir été très tourmentée. Elle raconte un vol en avion où pendant les turbulences, elle s’est dit « si l’avion se crashe, c’est comme ça, j’aurai pas besoin de faire un régime en rentrant, ce sera mieux« .

« J’ai réalisé surtout que… »

« Je me suis jamais dit que c’était une maladie », a expliqué celle qui veut sensibiliser son public à ces questions importantes de santé. Aujourd’hui, Joyce Jonathan dévoile ses petits challenges qu’elle a mis en place pour s’en sortir. Elle se souvient s’être promis de ne plus se faire vomir, ou de ne plus changer les garnitures au restaurant. Son déclic a surtout été de devenir maman, explique-t-elle, « j’ai réalisé surtout que la maman, c’était plus ma maman, mais c’était moi, et je devenais la maman de ma vie, aussi ».

F.A

Lire Aussi  "Perte de contrôle totale" : Aurélie Dotremont victime d’un terrible accident de la route
Advertisement

Á La Une