Connect with us

Divertissement

Cyril Hanouna : l’animateur bientôt entendu par une commission d’enquête parlementaire

Published

on

Cyril Hanouna devrait être convoqué dans le cadre d’une commission d’enquête ouverte par l’Assemblée nationale. Découvrez les détails !

L’émission Complément d’enquête sur Cyril Hanouna a été diffusée le 30 novembre 2023 sur France 2. Celle-ci a attiré une audience de 3,03 millions de téléspectateurs selon les données publiées le 1ᵉʳ décembre 2023. D’ailleurs, seul un chroniqueur a été autorisé à s’exprimer. Au-delà des chiffres, le programme a révélé des pratiques professionnelles parfois controversées de Cyril Hanouna en coulisses de Touche pas à mon poste. Parmi elles, son comportement intimidant et son train de vie luxueux, en contradiction avec son image publique de simplicité.

L’animateur a également critiqué la stratégie de diffusion de France 2 lors de l’émission. De plus, Thierry Moreau, un autre ancien chroniqueur de l’émission de Cyril Hanouna, a été invité sur le plateau de C médiatique où il a fait des révélations sur les coulisses de l’émission, mettant ainsi en lumière certains aspects cachés de TPMP. Cela pourrait-il être lié à la commission d’enquête ouverte par le Parlement ?

Cyril Hanouna : sur la sellette d’une enquête parlementaire

Thierry Moreau, membre de l’équipe de TPMP de 2010 à 2017, a partagé son expérience en tant qu’ancien chroniqueur de l’émission. C’est dans ce cadre qu’il a révélé des détails méconnus sur le fonctionnement interne de l’émission. Lors de l’interview, il a abordé l’influence d’Hanouna sur le contenu du programme. Moreau a souligné que Cyril Hanouna n’hésitait pas à dicter les orientations aux chroniqueurs, les incitant même à critiquer vivement certaines personnalités. Il a cité l’exemple d’Arthur, affirmant :

Moi j’ai le souvenir très précis de Cyril arrivant dans la loge des chroniqueurs en disant : « Ce soir, on va dézinguer Arthur ».

Il explique qu’à partir de là, chacun décidait de suivre ou non les consignes. Cependant, d’après ses propres dires, Thierry, en bon rédacteur en chef de Télé 7 jours, aurait toujours affirmé sa liberté d’expression.

Lire Aussi  Michel Sardou : son annonce complètement inattendue à 75 ans !

Maintenant, Cyril Hanouna, l’incontournable animateur de C8, se retrouve au centre d’une enquête parlementaire. Son émission emblématique, Touche pas à mon poste, a été la cible de nombreuses critiques et sanctions de la part de l’Arcom, l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique. Ces dernières années, les amendes infligées à C8 se sont accumulées, atteignant un total de 7,5 millions d’euros. Les appels à candidatures pour le renouvellement des fréquences des chaînes de la TNT approchent. Par conséquent, cette situation délicate intervient à un moment crucial pour le groupe Bolloré. Ainsi, l’Assemblée nationale a ouvert une commission d’enquête pour examiner le respect des engagements pris par les services de télévision.

Vers une audition décisive

Présidée par le député Quentin Bataillon, cette commission d’enquête convoquera de nombreux acteurs de l’audiovisuel pour témoigner. Comme vous l’aurez deviné, Cyril Hanouna lui-même est compris dans les convoqués. Les auditions se dérouleront sous serment, mettant ainsi en lumière l’importance de cette procédure. Aurélien Saintoul, député LFI et rapporteur de la commission, souligne le poids de l’audition d’Hanouna.

Lire Aussi  "Mais p*tain ! Comment c’est possible ?!" : Thomas Sotto en furie : le journaliste de "Télématin" craque en plein direct…

En effet, il serait la personne la plus rappelée à l’ordre du PAF. Cependant, Vincent Bolloré, propriétaire du groupe, ne devrait pas être convoqué. Selon Saintoul, ses témoignages pourraient ne pas fournir des informations précises. Les résultats de cette enquête, attendus pour le 8 mai, pourraient entraîner des répercussions majeures sur l’avenir de C8 et l’attribution des fréquences de la TNT. Restez connectés !

The post Cyril Hanouna : l’animateur bientôt entendu par une commission d’enquête parlementaire appeared first on Officielles.

Advertisement

Á La Une