Connect with us

Divertissement

Exclu Public : « Je dois avoir honte de réussir… », Benjamin Samat et Maddy répondent aux critiques sur leur incroyable demeure

Published

on

Dévoiler sa vie privée peut parfois entraîner les critiques. Maddy et Benjamin Samat

en ont eu la preuve le 28 janvier 2024. A cette date,
le couple qui a accueilli Andréa,

son premier enfant en octobre 2022, a en effet dévoilé l’intérieur de sa sublime villa située à Dubaï. Si les tourtereaux ont voulu bien faire, et un peu plus faire « participer » leurs abonnés à leur vie, ils n’ont récolté qu’une pluie de critiques.

« Et ils s’étonneront d’être cambriolés après. Mon dieu le monde ne tourne pas rond », « Je trouve ça indécent d’exposer tout ça », « Influenceur n’est pas un vrai boulot. Indécent de montrer sa fortune quand beaucoup crèvent la dalle », « À l’aube où les agriculteurs de la France manifestent et crèvent la dalle, ceux-ci narguent le monde de leur superficialité indécente », ont déploré nombre d’internautes. Suite à ces critiques, Benjamin Samat a souhaité répondre à ses haters
à notre micro.

Lire Aussi  Noël 2022 : 3 calendriers de l'Avent bijoux à moins de 40€

A voir également : « Le problème du bébé rapide », Benjamin Samat et Maddy inquiets depuis la naissance de leur fils, ce diagnostic qui leur a été soumis…

Benjamin Samat répond aux critiques

« C’est triste d’en arriver là. De se dire que j’ai réussi ma vie et limite je dois avoir honte de réussir parce que je vis une vie que les gens qui me suivent n’ont pas. Donc je dois me cacher et ne pas montrer que je suis heureux », a-t-il répondu dans un premier temps lorsque nous lui avons demandé ce qu’il avait à répondre aux critiques reçues après avoir dévoilé l’intérieur de sa maison.

Par la suite,
le compagnon de Maddy Burciaga

va encore plus loin et lâche : « En fait je suis tellement habitué à la mentalité française… une fois que tu as réussi quelque chose, que tu exposes un peu ta réussite, tu t’exposes à des critiques parce que les gens sont jaloux et n’arrivent pas à s’inspirer de ce genre de choses ».
Le papa d’Andréa

Lire Aussi  Tinder : son date vire à la séance de torture, il échappe de peu à une jeune sociopathe

assure être « habitué » aux critiques aujourd’hui mais pour lui, le fait « d’être rageux et jaloux » prive ceux qui en font preuve, de bonheur.

R.F

Advertisement

Á La Une