Connect with us

Divertissement

Charles III atteint d’un cancer : Harry responsable ? Stéphane Bern crée la polémique

Published

on

Le Royaume-Uni est en état de choc. Ce lundi 5 février 2024, Buckingham Palace a émis un communiqué officiel annonçant que
le roi Charles III

avait été diagnostiqué avec une « forme de cancer ». Cette maladie a été découverte lors d’une opération bénigne de la prostate. Suite à ce diagnostic, le roi aurait débuté des « traitements réguliers« . À l’âge de 75 ans, il souhaite rassurer le public en affirmant son intention de continuer à « s’occuper des affaires de l’État », bien que les médecins lui aient « conseillé de reporter ses activités publiques ».

Stéphane Bern

, expert en affaires royales, qualifie le communiqué émis par Buckingham Palace de « rassurant ». « Buckingham indique que Charles III va suivre son traitement, qu’il n’est pas dans l’incapacité de régner. Il continuera à ouvrir les fameuses boîtes rouges (qui contiennent les documents officiels du gouvernement). Il doit, certes, reporter ses activités publiques, mais il n’y a pas de vacance du pouvoir. À vrai dire, je suis plus interloqué par les problèmes médicaux de
Kate et sa très longue convalescence

Lire Aussi  Un célèbre rappeur français se filme en train de tabasser son chien et diffuse la vidéo sur Snapchat : tout Internet sous le choc !

. Cela reste un mystère, alors que pour Charles III, les choses sont dites plus nettement »

, a-t-il expliqué lors d’une interview accordée au Parisien ce mardi 6 février.

A voir également : « Ma belle-fille bien aimée », Charles III fait une tendre et rare déclaration à Kate Middleton

« L’épreuve a été très douloureuse »

Pourtant, certains admirateurs du clan Windsor semblent particulièrement inquiets. Ils estiment que le retour du
prince Harry

n’augure rien de bon. Néanmoins, Stéphane Bern assure qu’il est inutile d’exagérer. « Ce n’est pas non plus un retour toutes affaires cessantes, mais dans les prochains jours. Cette maladie va au moins servir à panser les plaies familiales toujours douloureuses », précise-t-il.

Et d’ajouter : « On sait que les cancers peuvent se développer à la faveur de chocs émotionnels. Et, avec Harry, l’épreuve a été très douloureuse. Charles est un homme très sensible, qui s’est abstenu de tout commentaire quand son fils l’a attaqué par voie de presse ou dans son livre. Entre eux, il y a autant d’amour que d’incompréhensions. Ils vont se retrouver, c’est une bonne chose. Harry n’a d’ailleurs pas tellement le choix : qu’aurait-on pensé de lui s’il n’avait pas manifesté son émotion ? Il aurait perdu tout crédit. » Voilà qui est dit…

Lire Aussi  Carla Moreau : elle s’exprime pour la 1ère fois sur sa rupture avec Kevin Guedj

V.B

Advertisement

Á La Une