Connect with us

Divertissement

Accusé par 41 nouvelles femmes, Gérard Miller passe aux aveux : « des femmes plus jeunes » et un « homme de pouvoir »

Published

on

Le 31 janvier 2023, plusieurs femmes 
dont Muriel Cousin

accusaient le psychanalyste Gérard Miller, dans une enquête conduite par le magazine ELLE, rapportant des
faits d’agressions sexuelles ou de viol

, pendant des séances d’hypnose. Si à l’époque, celui qui fut 
chroniqueur de Laurent Ruquier

avait annoncé qu’
il réagirait

« dans les meilleurs délais« , c’est ce 7 février 2024 qu’il a partagé sa réponse, sur X.

Il avoue avoir profité de son statut « d’homme de pouvoir » sur les « plus jeunes »

En tout, 41 nouvelles femmes ont apporté leurs témoignages, après avoir « été submergées par l’émotion lorsqu’elles ont découvert les récits des victimes », rapporte ELLE. Elles seraient 30 à avoir décrit « en détail leur rencontre avec Gérard Miller« . « 3 l’accusent de viol, 15 d’agressions sexuelles, les autres de tentatives qui seraient survenus entre 1993 et 2020 » explique le magazine ajoutant que « Certaines jeunes femmes étaient mineures au moment des faits ».

Lire Aussi  Agression d'une retraitée à Cannes : le père de l'un des agresseurs interdit de travailler, sa dette de 60 000€ à la CAF révélée au grand jour

Elles auraient pour la plupart esquissé « le même scénario, le même mode opératoire », en racontant des
séances d’hypnose qui tournent mal

. Gérard Miller leur a répondu qu’il avait eu « tout au long de sa vie un grand nombre de rencontres, attractions ou aventures, aussi bien avec des femmes de son âge qu’avec des femmes plus jeunes ». L’homme de télévision a également reconnu qu’il était désormais « évident » aujourd’hui « mais pas à l’époque », « qu’il avait pu parfois y avoir entre les femmes plus jeunes et lui, compte tenu de son statut d’’homme de pouvoir’, une dissymétrie » qui l’empêcherait aujourd’hui de faire la même chose.

Des rapports consentis

Par ailleurs, Gérard Miller a assuré qu’il s’était « toujours assuré du consentement des femmes » et récuse de « la façon la plus catégorique » les accusations d’agressions sexuelles et de viol. Et de conclure : « Ces précisions faites, il m’est impossible dans ces circonstances de répondre à de telles accusations dans des conditions dignes et respectueuses de la parole et des droits de chacune et chacun ».

F.A

Lire Aussi  ‘Si je suis un monstre, alors je m’en vais’ : Mava Chou livre un poignant témoignage quelques jours avant sa mort
Advertisement

Á La Une