Connect with us

Divertissement

Amélie Mauresmo : 4 mois de prison pour son ex-épouse qui l’harcelait

Published

on

Rien ne va plus entre Amélie Mauresmo et son épouse L’ancienne championne de tennis française a en effet porté plainte contre Marie-Bénédicte Hurel, la femme qui a partagé sa vie durant des années. Le 23 janvier dernier, cette dernière a donc comparu devant le tribunal de Bayonne pour des faits de « harcèlement » dénoncés par la championne de tennis. Cette comparution est le résultat du lancement d’une procédure judiciaire engagée en septembre dernier par Amélie Mauresmo qui dénonçait des faits de harcèlements, chantage, insultes et humiliations émanant de son ex compagne. 

 Selon les informations parues dans les médias,
Amélie Mauresmo aurait déclaré vivre un véritable « enfer »

 depuis sa demande de divorce, affirmant être confrontée à des actes de harcèlement aussi bien de manière frontale que par SMS. Mariées depuis 2021, Amélie Mauresmo et Marie-Bénédicte Hurel étaient en couple depuis 2014… et la championne de tennis a décidé de mettre un terme à leur romance mi-2023. 

Lire Aussi  Danse avec les stars : bientôt un abandon de la part de James Denton ?

Ce mardi 13 février 2024, on apprend que 
Marie-Bénédicte Hurel, 60 ans, a été condamnée à quatre mois de prison

avec sursis suite à une plainte déposée en juin par la directrice de Roland Garros, comme le révèlent nos confrères de Sud Ouest. Marie-Bénédicte Hurel a également interdiction de rentrer en contact pendant deux ans avec Amélie Mauresmo et de se rapprocher de son domicile. 

Si Amélie Mauresmo n’était pas présente lors de l’audience, l’accusée était sur place pour entendre sa condamnation et n’a pas souhaité faire de commentaire même si elle a vivement contesté l’intégralité des faits lors du procès.

Pour rappel, l’ancienne championne de tennis est l’heureuse maman de deux enfants à savoir Ayla et Aaron et a
récemment partagé des photos d’eux sur Instagram

Advertisement

Á La Une