Connect with us

Divertissement

“Ça a été un parcours compliqué pour moi, ma fille” : Nathalie Simon révèle qu’elle a eu recours à plusieurs PMA avant d’avoir sa fille Nina

Published

on

Ancienne sportive de haut niveau devenue championne de planche à voile en 1986,
Nathalie Simon

 est une femme aux innombrables casquettes. Après avoir consacré une grande partie de sa vie au sport, on a ainsi pu la voir briller à la télévision, dans des émissions telles que
Intervilles

ou
La carte aux trésors

Mais parmi les nombreux rôles qu’elle occupe, c’est sans doute celui de mère qu’elle préfère. Il faut dire qu’elle a tellement bataillé pour tomber enceinte ! En effet, dans un épisode du podcast “Long live” animé par Lucile Woodward, l’ancienne championne révèle avoir traversé un véritable parcours du combattant avant de pouvoir devenir maman. 

Nathalie Simon a eu recours à plusieurs PMA avant de tomber enceinte

Au micro de Lucile Woodward, elle confie : « Ça a déjà été un parcours très compliqué pour moi, ma fille, c’était très compliqué. Ça s’est passé de façon très médicale la grossesse, j’ai dû avoir plusieurs PMA, j’ai un parcours gynéco un peu compliqué. » Née en 1998, on comprend que sa fille Nina est le fruit d’une Procréation Médicalement Assistée. Sa maternité n’a donc pas été une promenade de santé.

Lire Aussi  Juliette Armanet : son père fait parler de lui, les internautes sont persuadés de voir Didier Barbelivien

Elle explique d’ailleurs que cette grossesse a mis en péril sa santé… En effet, peu de temps après avoir accouché, son médecin lui a conseillé de se faire opérer pour retirer ses ovaires : « J’ai dû avoir une opération, plus d’ovaires, plus de trompes (…) J’avais beaucoup de fibromes, le médecin m’a dit ‘ce serait bien qu’on enlève tout’, j’ai dit ‘je serai enfin débarrassée de ce truc qui me pose problème depuis toujours.’” 

Mais aucun regret de son côté : elle est plus complice que jamais avec sa fille ! Toutes deux partagent d’ailleurs la même passion : le sport. 

Advertisement

Á La Une