Connect with us

Divertissement

Guillaume Depardieu : chez Mouloud Achour, Béatrice Dalle dévoile l’énorme tatouage qu’elle a fait pour lui

Published

on

« Chaque tatouage représente une personne que j’aime« , c’est ce que 
Béatrice Dalle a expliqué à Mouloud Achour

ce lundi 8 avril dans Clique, sur Canal+. La plus punk des actrices françaises, révélée par le film de Jean-Jacques Beineix, « 37°2 le matin », en 1986, est revenue sur une relation amicale qu’elle a entretenu avec
le fils de Gérard Depardieu, Guillaume

. Et pour qui elle s’est justement fait un tatouage.

Un tatouage à la mémoire de Guillaume Depardieu

Avec lui, elle a partagé l’affiche du film Process en 2005, puis, il est mort le 13 octobre 2008 à 37 ans,
d’une pneumonie, laissant sa famille

, la profession et les fans, complètement sous le choc. Une disparition dont Béatrice Dalle ne s’est jamais remise, puisqu’elle a expliqué à Télérama en 2010 : « Je ne me remets pas de sa mort.Je ne peux pas regarder une image de lui sans pleurer. Chaque jour, je pense à lui…« 

Lire Aussi  Un mineur tué dans une rixe à Thiais : "Tout ce qui est véhiculé par le rap favorise l’ensauvagement" estime Daniel Riolo !

Et d’ajouter, lors de son passage dans l’émission de 
Marc-Olivier Fogiel, le Divan

: « Il aurait presque pu être mon amoureux. Il était hyper sexy, mais j’étais avec Didier [JoeyStarr, NDLR] quand je l’ai connu. Je crois que c’est pour ça qu’il n’y a pas eu d’histoire. J’adore cet homme. Il aimait tellement vivre… Le Petit Prince de Saint-Exupéry, c’est lui. »

« Parce que c’était ainsi que tu m’avais baptisée« 

Pour ne jamais oublier celui qui a été fauché en plein envol, et qui était promis à une carrière prestigieuse, Béatrice Dalle a montré, cette semaine le tatouage qu’elle lui avait consacré sur l’avant bras. On peut lire : « Paradoxe mon amour ». Un mystérieux message qu’elle avait explicité sur son compte Instagram le 21 octobre 2018, pour un triste anniversaire. Ce jour-là, un peu plus de 10 ans après la mort de son ami, Béatrice Dalle avait écrit : « Parce que c’était ainsi que tu m’avais baptisée. J’ai décidé de porter tes couleurs, mon précieux Guillaume… 10 ans sans toi. Merci à César parce que c’est grâce à toi« .

Lire Aussi  Manon et Julien Tanti : au bord du divorce ? Les internautes en sont sûrs
Advertisement

Á La Une