Connect with us

Divertissement

« Il participe au sexisme ordinaire », Michel Sardou au cœur d’une nouvelle polémique : sa décoration irrite

Published

on

Âgé de 77 ans, 
Michel Sardou

qui s’est vu remettre plusieurs Victoires de la musique au cours de sa carrière, va se voir remettre l’ordre national du Mérite en juin prochain. Cette distinction de Grand Officier lui sera remise des mains d’
Emmanuel Macron

dans les prochaines semaines. Pour expliquer cette prochaine décoration, un proche du président a déclaré au Nouvel Obs que « Michel Sardou a su diagnostiquer, des décennies avant Michel Houellebecq, le mal-être masculin dans ses textes« .

Si le principal intéressé n’a pas encore réagit à cette bonne nouvelle, ce n’est pas le cas de la député écologiste Sandrine Rousseau qui n’a pas mâché ses mots : »Il y a objectivement une carrière qui mérite qu’on la salue, surtout au moment où il l’arrête« , concède la députée. « Mais pas sur la crise masculine, pitié!« . 
Sandrine Rousseau

Lire Aussi  "Louis de Funès n’est pas un acteur, c’est juste un branquignol, un amuseur" : Dany Boon, sous influence, balance ses vérités sur l'acteur !

qui, un peu plus tôt, avait écrit sur son compte X : « Le patriarcat va tomber, il vacille déjà. Mais ils se décoreront tous mutuellement avant » a-t-elle écrit.

Les féministes vent debout

Pour les féministes, cette annonce sonne comme un coup de massue. Pour Emmanuelle Dancourt, présidente de #MeToo, l’interprète des Lacs du Connemara est « un symbole, aussi, de l’antiféminisme« . Selon elle, « il participe au sexisme ordinaire en validant, par sa notoriété, des phrases et des concepts qui sont aujourd’hui totalement inaudibles » a t-elle déclaré sur le plateau de BFM TV.

Et elle n’est pas la seule à faire part de son malaise devant certains propos du chanteur aux textes parfois tendancieux comme le rappelle la sénatrice Laurence Rossignol sur Twitter en évoquant les paroles de la chanson Les Villes de solitude: « ‘J’ai envie de violer des femmes, de les forcer à m’admirer’. Nous voilà rassurées, c’est juste l’expression du malaise masculin« , a-t-elle ironisé. « Et c’est sûr que ça mérite une décoration! » a-t-elle conclu. Autant dire que la remise de cette décoration, en juin prochain, s’annonce agitée.

Lire Aussi  "J’ai mal pour lui…" : Louis Bertignac fait le point sur l’état de santé de Jack, son fils de 4 ans atteint d’un "handicap invivable"
Advertisement

Á La Une