Connect with us

Divertissement

Carcassonne : une jeune fille parle très mal à son enseignante, elle est placée en garde à vue

Published

on

Une jeune fille originaire de Carcassonne a été placée en garde à vue après avoir tenu des propos très graves envers son enseignante. Voici tous les détails.

Une élève de 16 ans du lycée Charles Cros à Carcassonne a été impliquée dans une affaire sérieuse de menaces de mort envers son enseignante. À l’origine ? Les commentaires de l’enseignante sur des tenues vestimentaires jugées inappropriées ont ainsi déclenché une réaction extrême de la part de l’adolescente.

Les menaces proférées par l’élève ont conduit à son placement en garde à vue mercredi. Elle a été suivie d’une mise sous contrôle judiciaire le jeudi, comme rapporté par Le Figaro. Le parquet de Carcassonne a d’ailleurs confirmé les faits dans un communiqué. Précisant au passage que les tenues en question ne manifestaient pas ostensiblement une appartenance religieuse.

Une lycéenne déjà connue des services de sécurité

La situation de cette lycéenne de Carcassonne est compliquée par son implication antérieure dans des surveillances liées à la sécurité nationale. Bien qu’elle n’ait pas de casier judiciaire, elle est notamment fichée S. Cette fiche est un outil utilisé en France pour surveiller les individus susceptibles de menacer la sécurité nationale.

Lire Aussi  Maeva Ghennam : enceinte ? Elle décide de faire un test de grossesse

Une source proche du dossier a également révélé qu’elle était soumise à une mesure individuelle de contrôle administratif et de surveillance (MICAS). Cette mesure lui a été notifiée le 15 mai. Elle incluait une interdiction spécifique. Celle de se rendre dans le périmètre du passage de la flamme olympique à Carcassonne le 16 mai suivant.

Des mesures administratives et judiciaires fortes

Des mesures sérieuses ont été prises par les instances éducatives et judiciaires. En effet, après l’affaire de l’attaque au couteau survenu à Arras ou encore l’assassinat de Samuel Paty, les autorités prennent ce genre d’incidents très au sérieux. Joël Laporte, directeur académique de la direction des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN) de l’Aude, a ainsi déposé une plainte. Le rectorat de l’académie de Montpellier a fermement condamné ces menaces. Il a par ailleurs exprimé son soutien à l’enseignante victime de l’agression verbale.

Lire Aussi  Kevin Guedj : divorcée de Carla Moreau, il officialise publiquement sa relation amoureuse avec Chloé

Le chef d’établissement a également pris des mesures fortes. Avec en premier lieu l’interdiction de tout accès au lycée et en lançant une procédure disciplinaire. De plus, un dispositif d’accompagnement et de suivi a été mis en place pour soutenir l’enseignante affectée. Sur le plan judiciaire, la lycéenne a notamment été placée sous contrôle judiciaire avec des obligations spécifiques de soins. Le parquet a souligné que ces mesures visent à promouvoir « la réinsertion et l’acquisition des valeurs de la citoyenneté ».

 

The post Carcassonne : une jeune fille parle très mal à son enseignante, elle est placée en garde à vue appeared first on Officielles.

Lire Aussi  Carla Moreau : son livre retraçant l’affaire de sorcellerie énerve Jazz Correia

Advertisement

Á La Une