Connect with us

Divertissement

Maeva Ghennam : après son voyage en Israël, elle risque la prison en Algérie

Published

on

Alors qu’elle revient à peine de virées en Chine et au Japon, Maeva Ghennam découvre qu’elle ne peut plus se rendre en Algérie, potentiellement au risque de se retrouver en prison. Découvrez les détails.

Souvent sous les feux de la rampe, Maeva Ghennam est bien connue dans le milieu de la télé-réalité française. Dernièrement, la jeune femme a été impliquée dans un conflit notable avec Magali Berdah, à la tête de l’agence Shauna Events. Comme vous le savez probablement, Maeva affirme que Magali lui doit de l’argent et la somme serait colossale. L’affaire s’est envenimée avec des échanges de plaintes et d’accusations mutuelles d’escroquerie, menant même à des menaces de poursuites judiciaires entre les deux anciennes amies.

En parallèle, les actions de Maeva lors de ses voyages en Chine et au Japon ont provoqué des réactions mixtes sur les réseaux sociaux. En effet, la toile a largement perçu son comportement comme provocateur et irrespectueux, voire raciste. Plus récemment, elle a vivement réagi aux rumeurs concernant son défunt père. Mais aujourd’hui, la raison pour laquelle on entend parler de Maeva Ghennam est tout autre. Elle découvre qu’elle risque la prison en Algérie.

Lire Aussi  "Faire des enfants contribue à tuer la planète" : Vincent Dedienne fait une étonnante déclaration en direct sur RTL

Le décès de son père

Dans une récente story Snapchat, Maeva Ghennam a exprimé sa frustration face aux fausses histoires circulant à son sujet sur les réseaux sociaux. Elle était particulièrement contrariée que des abonnés malintentionnés s’en prennent à son défunt père, une situation qu’elle trouve insupportable. L’influenceuse a rappelé que même de son vivant, il faisait l’objet de rumeurs infondées. Alors, Maeva a demandé à ce que dorénavant, la mémoire de son père soit respectée. Ainsi, elle souhaite même que les gens cessent de l’évoquer.

Par ailleurs, Maeva était également exaspérée de constater que certains de ses détracteurs sont des mères de famille. La jeune femme avait insisté que ces dernières l’associent faussement à des individus qu’elle déteste. En effet, certaines de ces rumeurs prétendent qu’elle ne peut pas retourner à Marseille pour diverses raisons. Face à ces mensonges quotidiens sur les réseaux, Maeva confie combien cette situation est éprouvante mentalement.

Maeva prête à aller en prison en Algérie ?

En story Snapchat, Maeva Ghennam a lâché une information surprenante :

Apparemment, je ne peux plus retourner en Algérie.

Elle explique qu’elle a dit à sa mère qu’elle voulait prendre un billet pour l’Algérie. Selon l’influenceuse, sa mère l’a alors informée du fait qu’elle ne pouvait plus entrer en territoire algérien. La raison ? Elle est allée en Israël. Ennuyée, Maeva prévoit de prendre un avocat, trouvant inconcevable le fait de ne pas pouvoir remettre les pieds dans son pays. En effet, la jeune femme dévoile qu’à sa mort, c’est en Algérie qu’elle souhaite être enterrée, aux côtés des membres de sa famille.

Ensuite, Maeva Ghennam confie qu’elle connaît des personnes travaillant au consulat d’Algérie et prévoit de les contacter ainsi que son avocat. Visiblement très perturbée par la situation, elle insiste fortement sur le fait qu’elle n’avait aucune idée du fait qu’elle ne pourrait apparemment pas revenir en Algérie si elle est allée en Israël. Déterminée, Maeva déclare qu’elle y retournera, même si elle y finit en prison. Tout en continuant sa skincare, elle répète qu’elle n’est même pas métisse, à moitié française, à moitié algérienne. Selon ses propres mots, elle n’est qu’algérienne. Maeva Ghennam exprime ses regrets et est déterminée à rentrer chez elle.

The post Maeva Ghennam : après son voyage en Israël, elle risque la prison en Algérie appeared first on Officielles.

Advertisement

Á La Une