Connect with us

People

« Nos amis nous donnait 6 mois » : Le coup de foudre de Valérie Pécresse et Jérôme

Published

on

En 1994, Valérie Roux dit oui à Jérôme Pécresse. Trois enfants naîtront dans ce foyer solide que la candidate à la présidentielle protège farouchement. Valérie Pécresse fera toutefois quelques confidences sur son couple auquel personne ne croyait vraiment et qui dure depuis près de trente ans.

Dans Une ambition intime présentée par Karine Le Marchand et diffusée ce 7 novembre 2021, on pourra découvrir cinq femmes politiques ambitieuses et influentes. Parmi elles, se trouve Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et candidate à la primaire des Républicains pour les présidentielles 2022. A travers cette émission, on en saura plus sur cette ancienne conseillère de Jacques Chirac âgée de 54 ans, d’habitude très discrète sur sa vie privée. Mariée depuis 1994 avec Jérôme Pécresse, elle s’affiche rarement avec sa famille, même si elle a fait parfois quelques écarts, ou plutôt son époux. Ce dernier s’était confié dans les pages de Paris Match en 2010.

Lire Aussi  Edouard Philippe : Sa blague sur Valérie Pécresse a été mal comprise !

En couple avec Jérôme Pécresse depuis près de trente ans, Valérie née Roux a eu trois enfants, Baptiste (25 ans), Clément (23 ans) et Émilie (18 ans). Sa progéniture, elle la laisse à l’abri des projecteurs, marquée par la médiatisation de l’arrestation de son plus jeune fils pour possession de cannabis en 2016. Elle a toutefois accepté une interview de son mari pour Paris Match en 2010. Le président de GE Renewable Power s’est confié sur sa rencontre avec la femme de sa vie, croisée quand elle était étudiante à HEC et future énarque. Ils se retrouvent lors d’une invitation commune pour des noces : « Je vais à un mariage persuadé que mon copain va épouser Valérie. En fait, elle était témoin. Ce fut un coup de foudre.« 

Lire Aussi  Bernard-Henri Lévy soutenu par sa femme Arielle Dombasle et les VIP pour l'Ukraine

Valérie Pécresse se souvient des débuts de son histoire d’amour : « C’est apparu comme une évidence, nous nous croisions depuis des années. Les décisions les plus importantes ne sont pas forcément celles que l’on met le plus de temps à prendre. Nos amis, surpris, nous donnaient six mois. En guise de félicitations, ils me souhaitaient bonne chance. » Elle a succombé à ce joueur de bridge de compétition de haut niveau qui est aussi un homme féministe, comme elle l’expliquait récemment dans Gala : « Il a dû supporter le machisme inversé à son égard. Quand les enfants étaient plus jeunes et que j’étais ministre [de l’enseignement, NDLR] il a pris plus que sa part dans le partage des tâches. » Ce n’est pas dans la bouche de son époux qu’on entendra des propos sexistes, comme ceux qu’elle a dû entendre durant sa carrière.

Lire Aussi  Sylvester Stallone en plein divorce : il s'était déjà séparé de sa femme Jennifer, et pas d'une belle manière

Á La Une