Connect with us

Divertissement

Xavier Dupont de Ligonnès : une étrange découverte dans le cimetière de Saint-Molf relance l’affaire

Published

on

Nouveau rebondissement dans l’affaire Dupont de Ligonnès . Une découverte faite dans un cimetière pourrait relancer l’enquête.

Le 21 avril 2011, les policiers nantais font une découverte macabre au 55 boulevard Shuman. Les cadavres de cinq membres de la famille Dupont de Ligonnès sont retrouvés dans le pavillon familial qui vient de récemment de trouver un acheteur. Il s’agit d’Agnès, ainsi que de ses quatre enfants, Arthur, Thomas, Anne et Benoit.

Le père de famille, Xavier Dupond de Ligonnès, devient le suspect numéro un du quintuple homicide. Selon le parquet de Nantes, les meurtres auraient été perpétrés le 3 et 4 avril 2011. L’auteur présumé des faits aurait tout d’abord tué sa femme ainsi que trois de ses enfants. Il aurait ensuite assassiné son fils Thomas le jour suivant. Depuis, il s’est tout simplement évanoui dans la nature.

Les proches de Xavier Dupont de Ligonnès se confient

La dernière trace de ce dernier remonte au 14 avril 2011. Une caméra de surveillance montre Xavier Dupont de Ligonnès en train de retirer de l’argent dans un guichet automatique dans le Var. Les enquêteurs arrêtent en 2019 un homme dans un aéroport de Glasgow, en Écosse. Ils le soupçonnent d’être Xavier Dupont de Ligonnès voyageant sous une fausse identité grâce à un passeport volé, mais il n’en est finalement rien.

Lire Aussi  Kendall Jenner : Gros changement sur son visage, a-t-elle cédé à la chirurgie esthétique ?

Les proches de ce dernier se sont confiés à de multiples reprises sur leurs convictions concernant l’affaire. En 2020, Bertram de Verdun, son beau-frère, confiait au Quotidien : « Pour l’instant, je vous le dis à 99%, c’est ma conviction, c’est qu’il est toujours vivant. » Un ami proche de Xavier Dupont de Ligonnès pointait également du doigt dans La Voix du Crime l’éventuelle implication de l’Église de Philadelphie, dont la fondatrice n’est autre que la mère de Xavier, dans cette tragédie.

Une découverte faite dans un cimetière pourrait relancer l’enquête

Alors qu’elle exhumait une tombe afin de libérer de la place, une société de pompes funèbres a fait une découverte pour le moins intrigante. Les faits se déroulent au cimetière de Saint-Molf, situé en Loire-Atlantique. Selon nos confrères de RTL, la tombe concernée était censée contenir les deux squelettes d’un couple. Ces derniers sont décédés en 1973 et 1979. À leur grande surprise, les agents de la société découvrent un troisième squelette non identifié. Depuis, les spéculations vont bon train concernant l’identité de ce dernier. Et certaines rumeurs semblent indiquer qu’il pourrait s’agir de la dépouille de Xavier Dupont de Ligonnès.

Le maire de Saint Molf, monsieur Hubert Delorme, a adressé ces spéculations pour RTL . Il affirme :

J’ai entendu parler de Dupont de Ligonnès. Tout de suite, les imaginations galopent.

Si l’analyse des ossements qui vise à identifier l’age et le s*xe de la personne au moment du décès devrait prendre plusieurs mois, un scénario similaire avait déjà été envisagé auparavant, et pourrait conforter cette hypothèse. En 2021, les membres de l’Office central pour la répression des violences aux personnes avaient fouillé un cimetière dans le Var dans l’espoir d’y retrouver l’auteur de la « Tuerie de Nantes », sans succès.

 

 

 

 

The post Xavier Dupont de Ligonnès : une étrange découverte dans le cimetière de Saint-Molf relance l’affaire appeared first on Officielles.

Á La Une