Connect with us

Divertissement

« Un homme respectueux » : Laura Smet défend le père Louis Garrel face à Anna Mouglalis

Published

on

Après les nombreuses tribunes
en soutien ou contre Gérard Depardieu

, le cinéma français continue son Me Too en ciblant le réalisateur Philippe Garrel, père de Louis Garrel, et
beau papa de Lætitia Casta

. Aujourd’hui âgé de 75 ans, il a fait l’objet d’une enquête signée Médiapart à l’été 2023, où sont mis en lumière des comportements « susceptibles d’être qualifiés d’agression sexuelle ou de tentative d’agression sexuelle ». Tandis que l’actrice Anna Mouglalis, qui a tourné en 2013 dans « La Jalousie » avec Louis Garrel, l’accuse d’avoir eu une attitude inappropriée avec elle, Laura Smet a pris sa défense.

« Un homme respectueux et un vrai artiste« 

Sur la Toile, la 
fille de Johnny Hallyday et Nathalie Baye

a écrit : « Avec le grand Philippe Garrel qui est un homme respectueux et un vrai artiste. Mon ami pour toujours ». En 2008, la jeune femme a tourné, toujours face à Louis Garrel, un film dramatique en noir et blanc, intitulé « La Frontière de l’aube ». L’année d’avant, elle avait été hospitalisée en psychiatrie au centre hospitalier Sainte-Anne…

Lire Aussi  "C'était assez hard-core… très violent" : pourquoi Sinclair a detesté Danse avec les Stars avec Denitsa Ikonomova ?

Aujourd’hui, tandis que 5 femmes témoignent contre le réalisateur
Philippe Garrel, Anna Mouglalis

, elle, a expliqué dans C l’hebdo sur France 5 : « Je dénonce une attitude de prédateur, le sens de mon témoignage est d’apporter du soutien à celles qui ne peuvent pas parler ».

Elle assure : « Il le dit clairement, qu’il a besoin de coucher avec ses actrices. Moi je n’ai pas vécu ça » Et de se souvenir : « J’avais déjà tourné le film [La Jalousie, sorti en 2013], mais il m’avait demandé de lui donner à lire des textes […] sur le désir féminin. Et donc je lui ai proposé de lire des extraits de textes ».

« Il n’y en avait pas, de désir. Je l’ai renvoyé »

Anna Mouglalis (qui était à l’époque avec l’homme d’affaires Vincent Raes, qu’elle s’apprêtait à épouser) rapporte que pendant la lecture, Philippe Garrel s’est « allongé sur son lit ». « C’est tellement énorme, alors qu’il y avait deux canapés juste à côté de lui dans le salon », dit-elle. Elle estime aussi : « C’est-à-dire qu’il voulait que je lui explique le désir féminin d’une façon sans doute un peu plus littérale. Il n’y en avait pas, de désir. Je l’ai renvoyé ».

F.A

Lire Aussi  Décès d’Elizabeth II : Meghan Markle fait tout pour respecter le deuil de la famille royale
Advertisement

Á La Une