Connect with us

Divertissement

Michel Sardou : une chroniqueuse de Bruce Toussaint immédiatement recadrée

Published

on

Ce 23 janvier 2024, dans sa
chronique culturelle du matin

, sur le plateau de Bonjour !, la matinale de TF1, Karima Charni a parlé de ces chansons qui « nous rappellent un souvenir ou un moment agréable« . Elle a expliqué à propos des tubes nostalgiques : « Alors soit on écoute les titres originaux, soit on retrouve des chansons que l’on aime, mais adaptées en comédies musicales ».

« Certains sujets sur lesquels j’ai moins d’humour« 

Pour illustrer ce dernier point, la jeune femme qui 
officie aussi dans l’émission Star Academy

a ajouté : « Pour la petite histoire, sachez que Michel Sardou a vu ce spectacle en mai 2022 et ça lui a donné envie de remonter sur scène. La preuve que la nostalgie a fait son effet sur l’artiste ». À côté d’elle, la rigolote Maud Descamps n’a pas pu s’empêcher d’ironiser : « Michel Sardou a aimé quelque chose ? Eh bien dîtes donc… ».

Lire Aussi  “690€” : face à Jordan De Luxe, cette ancienne star de télé-réalité dévoile son salaire mensuel et ses difficultés financières

Et en bout de table, c’est
Bruce Toussaint, son patron en personne

, qui l’a tout de suite recadrée. Un sourire aux lèvres, pour laisser entendre qu’il plaisante, l’animateur lui a assuré : « Faites gaffe parce qu’il y a certains sujets sur lesquels j’ai moins d’humour et Michel Sardou en fait partie ! » Et Maud Descamps de répondre : « On apprend à se connaître, Bruce ! » avant que Bruce Toussaint n’insiste : « Comme ça, voilà, il y a un curseur, vous le savez ».

Il faut dire qu’elle n’a pas forcément tort, concernant le chanteur de « La maladie d’amour« . On se souvient par exemple, comment le 28 septembre 2023 sur BFMTV, il avait avoué à Laurent Ruquier : « 
Je déteste le féminisme, je déteste le wokisme

, je hais ce siècle. Je hais tout. Je quitte Paris parce que je ne supporte plus Paris. C’est insupportable, c’est laid, c’est moche ».

Lire Aussi  Kim Kardashian très embarrassée : son fils de 6 ans tombe sur sa vidéo intime

« Je fais comme les enfants, je teste les limites »

Et ce n’est pas la première fois que Maud Descamps prend des libertés pour amuser la galerie. Il y a quelques jours, tandis que Bruce Toussaint révélait être daltonien à son équipe, elle avait taclé : « Ah c’est pour ça votre tenue, Bruce ! », avant de préciser : « Je fais comme les enfants, je teste les limites ».

F.A

Advertisement

Á La Une