Connect with us

Divertissement

« Vous nous faites honte ! » : Sophie Marceau, rare sur les réseaux sociaux, règle ses comptes avec un célèbre homme politique

Published

on

C’est non pour Gérard Larcher. Si
Emmanuel Macron

souhaite inscrire l’IVG dans la Constitution, il va avoir fort à faire pour convaincre le président du Sénat qui devra donner son aval en cas d’adoption par l’Assemblée nationale ce mercredi 24 janvier 2024, avant de passer par le Congrès début mars. Mais les chances d’inscrire l’IVG dans la Constitution semblent minces avec les dernières déclarations de Gérard Larcher sur France Info ce mardi.

« L’IVG n’est pas menacée dans notre pays […] Je pense que la Constitution n’est pas un catalogue de droits sociaux et sociétaux », a-t-il lâché chez nos confrères. Le texte qui sera étudié a pour but d’inscrire dans la Constitution le fait que « la loi détermine les conditions dans lesquelles s’exerce la liberté garantie à la femme d’avoir recours » à l’IVG. « La première préoccupation qui est la mienne, c’est les conditions dans lesquelles on pratique l’interruption volontaire de grossesse », a ajouté le président du Sénat avant de rappeler « qu’on a fermé en plus de dix ans 130 centres qui se consacraient à l’IVG ».

A voir également : Sophie Marceau : après sa déclaration choc sur Gérard Depardieu, une seizième femme l’accuse !

Sophie Marceau, outrée par les propos de Gérard Larcher

Mais cette opposition à l’inscription de l’IVG dans la Constitution fait sortir de leurs gonds de nombreuses personnes qui se battent pour cela depuis plusieurs années. Et notamment
Sophie Marceau

. La comédienne de 57 ans qui n’a déjà pas hésité
à pousser un coup de gueule

contre
Gérard Depardieu

il y a quelques semaines, a une nouvelle fois haussé le ton
sur son compte Instagram

ce mercredi.

« Bien sûr que l’IVG est menacée !!! Comme le sort des femmes qui ne peuvent y avoir recours et que vous mettez en danger de mort« , a-t-elle déploré avant de vider son sac pour de bon : « Vous n’avez que faire du sort des femmes, en vérité. Vous représentez le patriarcat dans toute sa splendeur : suffisant, rétrograde et hypocrite. Vous faites honte à notre société française. Tant qu’il y aura des hommes comme vous, nous serons toutes en danger ». Reste à savoir si cet avis sera pris en compte par Gérard Larcher.

R.F

Lire Aussi  Une célèbre candidate très inquiète, elle raconte son intense frayeur concernant ses enfants !
Advertisement

Á La Une