Connect with us

Divertissement

Un des plus célèbres chroniqueurs de Laurent Ruquier accusé de viol par plusieurs femmes

Published

on

Le mouvement #MeToo continue d’aider les victimes de viol et agressions sexuelles à libérer leur parole. Alors que nous avons appris que le psychanalyste Gérard Miller est accusé de viols, le magazine Elle publie ce mercredi 31 janvier 2024, les témoignages de plusieurs des femmes qui l’accusent.

À commencer par l’animatrice Muriel Cousin qui le rencontre en 1990 alors qu’il cherche un cobaye pour un article sur l’hypnose. Ils conviennent alors d’un rendez-vous dans les locaux de l’Institut du champ freudien, à Paris. La jeune femme s’y rend en toute confiance, curieuse de faire l’expérience de l’hypnose avec un thérapeute. Mais la séance prend une tournure étrange et la jeune femme trouve le courage de se lever et de prendre la fuite.

Gérard Miller accusé de viol : l’hypnose comme mode opératoire ?

Vient ensuite le tour de Camille qui révèle avoir croisé Gérard Miller sur le plateau de l’émission « On a tout essayé » en mars 2004. À cette époque, la jeune femme a 19 ans et Gérard Miller 55 ans. Son père étant fan du célèbre psychanalyste, elle décide d’attendre le chroniqueur à la fin de l’enregistrement et de lui demander un autographe. Contre toute attente, ce dernier, l’invite, elle, et son amie, à le rejoindre au Palais des glaces pour assister à une pièce de théâtre. À la fin, les deux jeunes femmes sont invitées au cabinet de Gérard Miller qui se trouve dans un hôtel particulier.

Lire Aussi  Pierre Palmade : les détails sordides donnés par le comédien sur son état au moment des faits se précisent

Elle raconte que Gérard Miller leur aurait proposé de faire « un jeu qu’il fait avec ses patients » et donc de les hypnotiser. Camille assure avoir été étourdie par le verre d’alcool donné par le psychanalyste quand celui-ci a commencé à passer sa main sous son pull… Embrassé de force, elle décrit ensuite un viol.

Gérard Miller répond aux accusations
Contre toute attente, Gérard Miller racontait avec fierté sur le plateau de l’émission « Tout le monde en parle » en 2001 sur France 2, combien il est « passionnant de voir la facilité avec laquelle on peut paralyser un bras, donner à quelqu’un le sentiment de voler », le tout grâce à l’hypnose.

Plusieurs autres femmes, à savoir une comédienne prénommée Typhaine, la comédienne Cécile Rebboah ou encore l’actrice Anna Mouglalis racontent avoir décliné des séances d’hypnose du psychanalyste qui, à chaque fois, suivait le même mode opératoire. Enfin, une ancienne baby-sitter raconte aussi que Gérard Miller lui aurait « touché les s*ins » et « tenté de l’embrasser » un jour alors qu’elle gardait ses enfants. Contacté par la rédaction du magazine Elle, Gérard Miller assure « n’avoir jamais abusé sexuellement de quiconque, et ce en aucune circonstance ».

Lire Aussi  Maeva Ghennam : emménagement, demande en mariage… sa relation avec Greg Yega s’accélère

ES

Advertisement

Á La Une