Connect with us

Divertissement

« Koh-Lanta » : pourquoi Denis Brogniart appelle les nouveaux candidats à une extrême vigilance ?

Published

on

C’est officiel, l’émission
Koh-Lanta signera son grand retour le 13 février prochain sur TF1

. Baptisée « Koh-Lanta, chasseurs d’immunité », cette nouvelle saison accueillera 20 nouveaux aventuriers, à savoir 10 hommes et 10 femmes qui tenteront de survivre 40 jours dans une île déserte des Philippines. Parmi les nouveaux candidats, une ancienne reine de beauté prénommée Émilie qui a déjà participé à une émission sur la chaîne.

À l’aube de la diffusion du programme phare de TF1,
Denis Brogniart s’est confié en exclusivité au magazine VSD

. L’occasion pour l’animateur de revenir sur les débordements qui ont pu avoir lieu sur les réseaux sociaux lors des dernières saisons. Totalement pris dans le jeu, certains téléspectateurs ont en effet été jusqu’à attaquer, insulter voire menacer certains candidats à tel point que la production a dû prendre des mesures.

Lire Aussi  Kev Adams face à l’impuissance sexuelle : "Ah la la, put*in de Covid hein ?"

Denis Brogniart explique donc qu’il sera toujours là pour soutenir les candidats les plus exposés face à d’éventuelles critiques. « Ils partent de zéro, notamment sur les réseaux sociaux. Et soudain, Koh-Lanta les met sous le feu des projecteurs. Donc il faut qu’il qu’ils soient prudents sur les réseaux sociaux. Les équipes de TF1 et d’ALP sont là pour les accompagner, leur donner des conseils. Ils peuvent nous interroger, et moi le premier, s’ils ont un problème. » assure l’animateur.

Si le programme n’est qu’un simple divertissement, on se souvient que les choses ont pris une tournure inquiétante en 2017 quand Clémentine, candidate redoutable, avait été la cible des internautes et victime d’un lynchage médiatique sans précédent. De quoi pousser la production et la chaîne à redoubler de vigilance. « Je prends régulièrement mon bâton de maréchal pour essayer de responsabiliser les gens et pour bannir ceux qui, anonymement, sont capables de proférer des menaces, des insultes. On est extrêmement rigoureux dans notre accompagnement ».

Lire Aussi  Anthony Matéo : au plus mal depuis sa rupture avec Romane, il le fait savoir

ES

Advertisement

Á La Une