Connect with us

Divertissement

« C’était horrible », les souvenirs très particuliers d’Etienne Daho avec Jane Birkin

Published

on

Six mois après la découverte de 
Jane Birkin

 dans vie dans son domicile parisien, 
Étienne Daho

a souhaité revenir sur la disparition de la chanteuse. Et pour cause, l’artiste la connaissait bien ! Pour preuve, c’est lui qui a produit le quatorzième et dernier album de la chanteuse sorti le 11 décembre 2020. Un projet intitulé Oh ! Pardon tu dormais qui porte également le nom d’un morceau que l’on retrouve dans l’album… Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’un featuring avec Étienne Daho.

Un tube dont l’auteur-compositeur garde un souvenir très particulier… Sur les ondes de RTL, ce mercredi 7 février 2024, Étienne Daho s’est en effet rappelé du tournage du clip pensé par Jane Birkin… Un moment compliqué à vivre pour lui!

« Elle m’a fait faire des trucs incroyables. Dans le texte, par exemple, elle me fait dire ‘t’as fini de m’emmerder’. Je ne sais pas faire ça… Après, elle a réalisé un clip sur cette chanson, j’avais vraiment le mauvais rôle, j’étais le bad guy et il fallait que je l’enferme dans une valise et je voyais que je lui faisais mal, c’était horrible, elle me disait ’mais continue’ », a-t-il déclaré.

Lire Aussi  "Je préfère faire confiance à la parole d..." : Entre Matthias et Paul, Kylian Mbappé choisit son camp dans l'affaire Pogba

Et d’ajouter un bel hommage à l’artiste décédé à l’âge de 76 ans : « C’est une leçon d’avoir été à ses côtés, c’est quelqu’un qui avait une santé pas très bonne et elle ne s’est jamais plainte. On se demandait parfois […] si elle allait monter sur scène, mais elle ne s’est jamais plainte, elle n’a jamais rien dit, elle a toujours remporté les victoires, tous les soirs. C’est beau d’avoir partagé des moments avec une guerrière. Ça a été quelqu’un de tellement jeune, généreux, amusant… »

« Ce disque était incroyable »

Un projet commun qu’Étienne Daho qui fait donc la fierté de l’artiste : « Ce disque était incroyable parce que comme tous les textes étaient écrits par elle, c’était une manière de la sortir de son rôle de muse. J’en avais marre de ça, j’avais envie qu’on écoute ces textes. J’avais envie qu’on la voie plus comme une artiste qu’une muse et avec cet album, on a réussi le pari. Elle était très heureuse de faire ce disque », a-t-il conclu.

Lire Aussi  Marine El Himer : récemment convertie à l’Islam et jugée trop vulgaire, elle s’exprime

L.Z.

Advertisement

Á La Une