Connect with us

Divertissement

Judith Godrèche révèle dans quelle pièce de « la maison de Jane Birkin », elle a été abusée sexuellement par Jacques Doillon

Published

on

Le mouvement #MeToo ayant libéré la parole des femmes, nombreuses sont les actrices, chanteuses ou même animatrices à dénoncer les viols et agressions sexuelles subies au cours de leurs carrières. Aujourd’hui, c’est au tour de l’actrice française Judith Godrèche de faire des révélations sordides sur son passé. Après avoir révélé avoir sexuellement abusé par le réalisateur américain Harvey Weinstein, la comédienne accuse le réalisateur français Benoît Jacquot de l’avoir également abusé à l’âge de 14 ans.

L’actrice qui par la suite été devenue sa compagne assure qu’elle n’a jamais été attirée par le cinéaste mais qu’elle s’est simplement retrouvée sous son emprise, « J me suis retrouvée avec lui, dans son lit, et j’ai été son enfant femme »Quand je l’ai quitté, j’ai essayé de réfléchir et de me dire, ‘à quel moment j’ai regardé cet homme et je me suis dit que j’avais envie de sortir avec lui, oh, il est super beau, mais en fait, jamais ! » a-t-elle déclaré ce jeudi 8 février 2024 sur les ondes de la radio France Inter.

Lire Aussi  "Ça va devenir de plus en plus difficile de vivre..." : ce problème d'argent qui inquiète Julien Clerc

La comédienne de 51 ans vient d’ailleurs de déposer plainte contre le réalisateur pour « viol sur mineur ». Mais Benoît Jacquot n’est pas le seul réalisateur qui aurait abusé de Judith Godrèche. Dans son interview à la radio, celle qui est aujourd’hui maman de deux enfants,
révèle avoir été violée par le réalisateur français Jacques Doillon
.

Alors qu’elle entretient à l’époque, cette étrange relation avec Benoît Jacquot, de 25 ans son aîné, elle devient alors « l’objet de Jacques Doillon » qui n’est autre que l’ex de Jane Birkin… et donc le papa de Lou Doillon. Judith Godrèche raconte alors une horrible scène qui se déroule alors qu’elle tournait le film « La Fille de 15 ans », sorti en 1989 quand elle était encore mineure.

Judith Godrèche abusée par Jacques Doillon : sordides révélations sur ce qu’il s’est passé dans la maison de Jane Birkin
L’acteur qui devait partager l’affiche avec Judith Godrèche vient d’être viré par le réalisateur du film, Jacques Doillon, qui décide alors de prendre sa place. « D’un coup, il décide qu’il y a une scène d’amour, une scène de s*xe entre lui et moi. Et là, on fait 45 prises. Et j’enlève mon pull, et je suis torse nue, et il me pelote, et il me roule des pelles » se remémore-t-elle, non sans émotion. Autre fait sordide que Judith Godrèche révèle : son épouse de l’époque, Jane Birkin était présente au moment des faits. « C’est une situation extrêmement douloureuse pour elle. » déclare la comédienne de 51 ans.

Lire Aussi  Ruth Elkrief insultée de "fanatique" par Jean-Luc Mélenchon : TF1 monte au créneau

Enfin, elle évoque aussi un autre évènement sordide, survenu « dans la maison de Jane, dans le bureau de Doillon ». Et l’actrice d’affirmer : « Mais ça, personne ne l’a vu, et je n’en ai parlé à personne ».

ES

Advertisement

Á La Une