Connect with us

Divertissement

Je n’en veux pas du tout » : Marie Portolano cash sur les excuses de Michel Drucker après ses propos dans « Quelle époque

Published

on

En 2021, Marie Portolano

présentait son documentaire : Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste. Une réalisation qui met en lumière le sexisme présent dans le milieu du journalisme sportif. Invité de Léa Salamé sur le plateau de Quelle Époque

 en janvier dernier, Michel Drucker, ancien reporter sportif, avait souhaité évoquer cette œuvre en collaboration avec Guillaume Priou. Au cours de son passage sur la deuxième chaîne, le célèbre animateur avait ainsi demandé à l’acolyte de Thomas Sotto : « Vous avez vraiment souffert avec les copains des sports, les mecs des sports ? […] Ils ont vraiment eu des attitudes inconvenantes, vraiment ? » Une question qui n’avait pas déstabilisé la concernée.

« Il y en a eu beaucoup quand même. Je ne suis pas la seule à le dire, puisqu’on est 18 à témoigner dans ce documentaire. J’aurais pu chercher le témoignage d’autres consœurs », avait-elle répondu. Sur X, les internautes avaient été nombreux à dénoncer le comportement de Michel Drucker. Vanessa Le Moigne, journaliste sur BeIN Sports, s’en était notamment pris au compagnon de Dany Saval. « On peut discuter si vous le souhaitez pour évoquer comment votre génération a mal éduqué une autre… »

Lire Aussi  Canicule : vous risquez de voir du lait sur les routes départementales

A voir également : Marie Portolano et Thomas Sotto : leur émission fortement perturbée par une cinquantaine de personnes

« Il a formulé des excuses »

Quelques semaines après cette altercation, Marie Portolano est revenue sur la polémique dans les colonnes de Télé-Loisirs. Dans une interview accordée à nos confrères ce mercredi 7 février 2024, celle qui présente désormais Télématin

 a révélé que Michel Drucker l’avait contacté à la suite de cet épisode. « Il était un peu touchant. Je pense qu’en fait il se posait vraiment cette question. Il a formulé des excuses très réelles et très touchantes. Je n’en veux pas du tout à Michel Drucker », a-t-elle confié. Et Thomas Sotto d’ajouter : « Sur Michel Drucker, je pense qu’il faut accorder le droit à la maladresse quand ce sont juste des mots. Il ne faut pas jeter au bûcher tout le monde. On peut avoir un mot maladroit ». Tout est bien qui finit bien.

Lire Aussi  Kylian Mbappé : la somme astronomique que toucherait le footballeur par mois se précise

V.B

Advertisement

Á La Une