Connect with us

Divertissement

Affaire Judith Godrèche : « Elle devait être pleine d’admiration et consentante », gros dérapage chez Pascal Praud

Published

on

Vingt ans après leur relation controversée, Judith Godrèche

dénonce aujourd’hui « l’emprise » qu’exerçait Benoît Jacquot sur elle alors qu’elle n’était qu’une adolescente de 14 ans. Pourtant, certains semblent penser que l’actrice accuse injustement le cinéaste. À commencer par
 Anny Duperey

qui estime que « tout cela est exagéré »Et la comédienne de 76 ans n’est pas la seule à penser de la sorte. « Cette fille était jeune à l’époque, elle avait 14 ans, elle devait être pleine d’admiration pour Monsieur Jacquot, excitée de faire des films avec lui… elle était consentante automatiquement », confiait une auditrice au micro d’Europe 1 ce lundi 12 février 2024.

Une analyse qui n’a visiblement pas plu à
Pascal Praud

. « Bien sûr qu’elle était consentante, mais comme on peut l’être à 14 ou 15 ans », a d’abord expliqué le journaliste avant d’assurer que « ceux qu’il faudrait éduquer ce sont les hommes de telle sorte qu’à 40, 45 ans, 30 ou même 25, ils ne regardent pas une fille de 14 ans ». Et d’ajouter : « Elle était consentante sans l’être ».

Lire Aussi  "Retourne chez toi",  "Casse-toi", "Quitte le club" : l’ex de Pamela Anderson, Adil Rami pris à partie à Troyes !

A voir également : « Enrico Macias appelle à « dégommer physiquement » les insoumis » : Adrien Quatennens lui répond et condamne vivement le chanteur !

« Il faut être en alerte »

Consciente d’avoir dérapé, l’auditrice a donc tenté de sauver les meubles en faisant part de sa propre expérience en tant que grand-mère d’un petit garçon. « On parle des femmes qui se font abuser, mais on parle des petits garçons, des petites filles qui eux aussi se font abuser par des adultes, il faut se méfier de tout. Nous vivons dans une société où on est complètement en alerte et il faut être en alerte parce que nul n’est à l’abri d’une agression. » Une intervention qui a suscité de vives réactions.

« Ils sont vraiment horrible les auditeurs d’Europe 1 », « Elle pouvait être aussi administrative qu’excitée que possible, une mineure reste une mineure… donc incapable d’un consentement éclairé face à quelqu’un qui a deux fois son âge… Fin de discussion, tout autre point de vue est de l’apologie de la pédophilie », « Excellente réponse de Pascal Praud », pouvait-on notamment lire dans les commentaires de l’extrait de l’émission mis en ligne sur le compte officiel de la station.

Lire Aussi  Affaire Le Graët-Zidane : Cyril Hanouna s’en mêle… Et balance un cliché qui veut tout dire !

V.B

Advertisement

Á La Une