Connect with us

Divertissement

Louise (« The Voice »), cette promesse faite à sa maman avant sa mort : « Une de nous deux ferait l’émission »

Published

on

C’est une prestation pour sa maman que Louise a livrée ce samedi dans 
la 13e saison de The Voice

. Venue interpréter l’une de ses chansons préférées, L’hymne à l’amour d’
Édith Piaf

, la jeune femme de 23 ans originaire de Pierrelaye (Oise) a réussi à convaincre 
Mika

et Vianney. S’ils lui ont reproché d’être beaucoup trop « cadrée » dans sa prestation et de ne pas avoir réussi à transmettre des émotions, les coachs ont rapidement compris que Louise avait préféré tout garder en elle, par crainte d’être submergée par l’émotion. Auprès de Télé-Loisirs, la mère au foyer, qui travaille la nuit comme chanteuse, a révélé que le rêve de sa maman, avant de mourir, était de faire The Voice…

« Il y a onze ans, j’ai perdu ma maman. Pour moi, ça a été un gros épisode de ma vie. Tout s’est effondré au tour de moi. J’ai commencé la musique parce que ma maman chantait. Il n’y a pas une journée qui passe sans que j’ai une pensée pour elle. Pour moi, les auditions à l’aveugle, c’est une vraie étape » a confié Louise dans le portrait diffusé juste avant sa prestation. Celle qui a finalement choisi de poursuivre l’aventure The Voice dans l’équipe de 
Vianney

Lire Aussi  Mylène Farmer en pleine tourmente : cette vilaine pique de Pascal Obispo qui a mis le feu aux poudres…

a révélé à nos confrères que sa maman et elle s’étaient faites une promesse peu avant sa mort, alors qu’elle n’était qu’une jeune adolescente de tout juste 13 ans : « La première saison de The Voice en 2012, c’est la première et la dernière que j’ai pu voir avec ma mère. Et on s’était fait la promesse qu’au moins une de nous deux ferait l’émission » se souvient celle qui n’a gardé que très peu de souvenirs de sa maman, en raison d’un choc traumatique suivant son décès.

Elle a oublié tous les souvenirs de sa maman

En effet, en 2012, à la mort de sa maman, Louise s’est mise dans une carapace, et a « occulté tous les souvenirs » qu’elle avait partagés avec sa maman : « J’ai beaucoup souffert de cette épreuve et mon cerveau a occulté tous les souvenirs que j’avais avec elle. Les seuls souvenirs qui me restent, ce sont des photos d’elle. J’ai passé beaucoup d’heures à pleurer en me demandant ce que je pourrai faire pour retrouver le lien avec ma mère et j’ai pensé à la musique. C’est comme ça que tout a commencé. Mais ma mère est décédée en 2012 et je travaille dans la musique depuis seulement trois ans » a-t-elle ainsi expliqué. Une pudeur et un combat honorables pour celle qui est également maman depuis près d’un an, et qui a rendu un magnifique hommage à sa maman, incontestablement fière d’elle, de là où elle est.

Lire Aussi  C’est Claude François qui m’a…, Michel Drucker évoque comme rarement sa discrète femme, Dany Saval
Advertisement

Á La Une