Connect with us

Divertissement

« Non mais ça va pas ! », une célèbre actrice française attend le « divorce » de Jean-Jacques Goldman, Nagui la recadre

Published

on

Près de 20 ans après son retrait de la scène,
Jean-Jacques Goldman

 a toujours autant de succès. Si c’est dans la musique qu’il le cherche, il le trouve, malgré lui, aussi auprès de la gent féminine. Ses chansons d’amour font mouche et font encore tomber les femmes comme des mouches. Dernièrement, c’est l’actrice Claire Borotra qui ne cache plus sa passion pour le chanteur. Bientôt de retour dans la série Face à face diffusée le 2 avril prochain sur
France 2

, l’actrice était l’invitée de
Nagui

 ce mardi 26 mars 2024.

À voir également : Mauvaise nouvelle pour Nagui et Julia Vignali : leurs émissions respectives, déprogrammées

Claire Borotra lance un appel passionné à Jean-Jacques Goldman : “S’il divorce, qu’il n’hésite pas”

Sur les ondes de France Inter, elle se confie sans filtre à Nagui : “J’ai une grande admiration pour Goldman, voire une passion… S’il divorce, qu’il n’hésite pas. » Une déclaration d’amour qui prend l’animateur de court. Étonné, il remet l’actrice à sa place en lâchant un “Non mais ça va pas” des plus spontanés. Bien évidemment, Claire Borotra fait clairement preuve de second degré… Même si sa passion pour le chanteur elle, est bien avérée.

Lire Aussi  ‘Vous avez un vrai problème’ : Iris Mittenaere s’emporte contre plusieurs internautes

Ainsi, elle reprend immédiatement son sérieux et explique pourquoi elle a tant d’admiration envers l’auteur-compositeur interprète. Elle raconte en fait que l’un de ses titres, Veiller tard, a joué un rôle crucial dans sa vie. En 1993, alors âgée de 20 ans, elle l’écoute en boucle tandis qu’elle entre dans le monde adulte. « Cette chanson, je la trouve magnifique, elle est pleine de nostalgie (…) Je chantais déjà ça quand j’étais toute jeune et je la trouve parfaite ».

On imagine bien quelles sont les paroles du titre qui résonnent le plus en elle quand elle pense à Jean-Jacques… “Ces étreintes qu’en rêve on peut vivre cent fois.”

Advertisement

Á La Une