Connect with us

Divertissement

Benoît Magimel en couple avec une femme poilue ? Sa réponse sans équivoque sur ce qu’il adore

Published

on

Le célèbre comédien
Benoît Magimel

 n’a plus rien à prouver, notamment après avoir excellé dans le long métrage Revoir Paris en 2022 aux côtés de
Virginie Effira

, il est de retour au cinéma avec Rosalie

Réalisé par Stéphanie Di Giusto, l’histoire a lieu à la fin du dix-neuvième siècle et raconte l’histoire d’un tenancier de café prénommé Abel. Ce dernier, très endetté, est contraint d’épouser une jeune femme pour sa dot…Mais ce qu’il ne sait pas encore c’est que Rosalie, incarnée par l’actrice
Nadia Tereszkiewicz

, cache en réalité un secret. En effet, elle est atteinte d’hirsutisme et décide de ne plus se cacher en laissant pousser sa barbe, se heurtant alors au regard des autres. 

Benoît Magimel très perturbé par un détail physique lors du tournage 

Dans une interview accordée à Télé-Loisirs, le comédien a fait des confidences sur sa vie sentimentale et sa réaction s’il était amenée à vivre une pareille situation dans sa vie quotidienne. « En amour, je pars du principe que je peux tout comprendre« , néanmoins, il avoue ne pas vraiment être fan de la pilosité chez une femme.

Lire Aussi  Paga (Les Marseillais) a très peur pour Giuseppa et son futur bébé : cette histoire glauque qui pourrait changer tous leurs plans !

L’homme, qui aura 50 ans le 11 mai prochain avoue même avoir eu du mal à jouer avec sa partenaire Nadia Tereszkiewicz, interprète de Rosalie. Cette dernière a dû porter une postiche pour les besoins du tournage, un accessoire qui l’a énormément déstabilisé. « J’ai eu beaucoup de mal à la regarder, même durant tout le tournage ! Ça m’a pris du temps à accepter cette barbe » a t-il raconté. 

Pas attiré par la pilosité féminine 

Marié à Margot Pelletier depuis 2018, il a été questionné sur son impossibilité à éprouver un quelconque désir pour femme avec une forte pilosité. « Je pense que ça me serait difficile ! » répond honnêtement Benoît Magimel. Il tient tout de même à nuancer son propos : « Je n’ai pas d’attirance pour les femmes poilues. En revanche, je pense que l’amour se construit au fil du temps, au-delà des apparences. La beauté, c’est subjectif et ça se fane. On éprouve des sentiments pour quelqu’un par les actes qu’il accomplit. Et plus on partage de choses ensemble, plus on aime la personne« .

Lire Aussi  ‘Elle salit Johnny et sa mémoire’ : Jade Hallyday en bikini, son comportement ulcère les internautes
Advertisement

Á La Une