Connect with us

Divertissement

Disparition d’Emile : « TPMP » fait venir des Etats-Unis, la fameux médium de la CIA, les internautes sous le choc

Published

on

Le 8 juillet dernier, le petit Émile se trouve dans le hameau du Haut-Vernet.
En vacances

, il passe quelques jours chez ses grands-parents maternels. Or, malgré la surveillance accrue de son papi, le garçonnet de deux ans et demi va disparaitre sans laisser de traces. 

Dès les premières minutes, les gendarmes prennent l’affaire très au sérieux. Donc, ils quadrillent le secteur. Battues en forêt, appels à témoin, recherches d’indices avec des chiens spécialisés, plongés dans les étendues d’eau aux alentours… Rien à faire, Émile est introuvable. 

Dans le même temps, les enquêteurs interrogent les locaux. Très vite, des rumeurs sur la famille

du petit garçon circulent, et notamment sur l’attitude de son grand-père. Très croyant, ce dernier a la réputation de diriger sa tribu à la baguette. 

Il y a quelques semaines, le passé du patriarche ressurgit

. Ancien surveillant dans un internat, son nom est cité en tant que « témoin assisté » dans une ancienne affaire d’agression sur mineurs. 

Lire Aussi  Maeva Ghennam : elle a rencontré Greg Yega il y a des années avant Les Marseillais

À voir également : Disparition de Lina : la théorie de Zoé, sa collègue, invitée sur C8

Un constat glaçant

À la fin mars, les policiers organisent une énième reconstitution des faits. Largement relayée dans la presse, cette vaste opération a un autre objectif, celui de mettre en confrontation les témoignages. Qui sait, peut-être, qu’un détail va permettre d’ouvrir une nouvelle piste ?

Deux jours après, en plein week-end prolongé de Pâques, une randonneuse apporte un crâne à la gendarmerie. Après investigation poussée, le procureur déclare que c’est bien celui du petit Émile. Situé à deux kilomètres et demi de la résidence familiale, comment a-t-il pu échapper aussi longtemps aux autorités ?

Dans le même temps, un membre de la CIA à la retraite se manifeste. Dans un e-mail envoyé au maire du village fin 2023, il précise où se trouve le corps d’Émile. Chose troublante, il indique à quelques mètres près l’endroit de la récente macabre découverte. 

Lire Aussi  "On se réjouira quand..." : Florent Pagny face à son nouveau traitement... l'une de ses proches se veut prudente !

Comme le rappelle Valérie Benaïm, en neuf mois d’investigation, il aurait eu pas loin de 2 000 signalements.  Sans que l’on sache très bien pourquoi, l’élu du Haut-Vernet n’a pas jugé bon de transmettre cette information aux autorités compétentes. Pour l’heure, la justice n’a pas réagi à ce rebondissement. Affaire à suivre…

Advertisement

Á La Une