Connect with us

Divertissement

« Dominique et moi, on ne pouvait pas avoir d’enfant », Philippe Etchebest, l’annonce extrêmement touchante

Published

on

On ne présente plus Philippe Etchebest. Depuis qu’il fait partie du jury de « Top Chef », il titille les papilles des becs sucrés ou salés. D’ailleurs, juste avant le démarrage de la saison, il parcourt la France afin de
trouver un(e) candidat(e)

. Très exigeant avec sa brigade, il n’hésite pas à hausser le ton.

Mais ce n’est pas le seul projet professionnel de Philippe Etchebest. Quand il n’est pas avec Stéphane Rotenberg ou dans ses restaurants, il vole également au secours de ses confrères en difficulté
dans l’émission « Cauchemar en cuisine ».

 

Parfois en colère contre la terre entière, mais toujours à l’écoute, Philippe Etchebest est un homme d’une sensibilité rare. En tout cas, en répondant sans détour à nos amis du Papotin, il va montrer une facette de lui aux téléspectateurs.

Lire Aussi  "Pour prendre la parole il faut être irréprochable", Adèle Exarchopoulos dézingue Blanche Gardin après ses propos polémique !

À voir également : Top Chef 2017 : Philippe Etchebest hausse le ton et recadre un candidat

La double peine de Philippe Etchebest

Amoureux de la même femme depuis des années, Philippe Etchebest ne tarit pas d’éloges
au sujet de Dominique
. Récemment, sur le plateau de « Quelle époque », il lui fait la plus belle des déclarations. « J’ai une épouse qui m’accompagne depuis très longtemps déjà, sans elle, on n’aurait pas fait ce qu’on a fait aujourd’hui. »

Seul ombre au tableau, Philippe Etchebest et sa chère et tendre ne parviennent pas à avoir d’enfant ensemble. Certes, Dominique « a déjà un fils, Charles« . Or, cela lui tient « à cœur d’adopter » et donc d’élever un autre enfant avec son homme. 

Lire Aussi  Axel Marbeuf (Star Academy) s’extirpe de la tournée pour voir Pierre de Mare, un "homme capable" : gros coup de cœur

Pas franchement en faveur de cette solution, Philippe Etchebest décide de se jeter à l’eau par amour. Ce « parcours difficile émotionnellement » qui ressemble à un « ascenseur » va durer « cinq ans« .  

Sa première visite à l’orphelinat, il la grave à jamais dans son âme. Quand il prend le nourrisson dans ses bras, c’est un « moment fort« . Bouleversé, Philippe Etchebest se rend à l’évidence
« C’est mon fils, en fait »

Advertisement

Á La Une