Connect with us

Divertissement

« Si je veux m’arrêter de bosser, j’ai de quoi vivre », le fils de Claude François évoque son énorme héritage

Published

on

35 millions de disques écoulés. Soit autant que de son vivant. En effet, depuis son décès le 11 mars 1978, Claude François connaît toujours autant de son succès avec ses morceaux tous aussi cultes les uns que les autres. Et cela permet à l’un de ses fils, Claude François Junior

, de pouvoir en vivre.

En effet, invité ce mardi 9 avril 2024 sur le plateau du Buzz TV du Figaro,
le fils du chanteur

est venu faire la promotion d’une croisière en Méditerranée prévue du 6 au 13 octobre prochain au cours de laquelle des soirées spéciales autour du chanteur seront prévues. 

A voir également : La sépulture de Claude Francois, dans l’Essonne, réquisitionnée : ce qu’il s’est passé de très émouvant au cimetière…

Les projets du fils de Claude François

Lire Aussi  Magali Berdah fait condamner 28 personnes : décision historique

« On aura plusieurs temps forts et animations. On démarre sur une grosse bamboule, une soirée disco qu’on appelle la “Cloclo Night Fever”. Il y aura aussi une conférence karaoké avec André Torrent et Dani Borg, une ex-Clodette », a-t-il détaillé. 

Au cours de l’entretien, la journaliste Sarah Lecoeuvre est revenue sur le succès posthume du morceau Comme d’habitude de Claude François. « Pour la petite histoire, c’est Xavier Niel qui possède les droits de Comme d’habitude. Vous avez revendu c’est ça les droits ? », a-t-elle demandé à son invité.

A quoi le principal intéressé a répondu : « J’ai revendu une partie. Xavier Niel est, de mémoire, un des dix investisseurs, il n’est pas le seul. Il l’a fait dans le cadre d’un investissement et c’est piloté par un groupe indépendant français qui gère aussi les catalogues en France de plein d’artistes comme les Daft Punk et qui font ça très bien ».

Lire Aussi  La liste des médicaments les plus « dangereux » à cause de leurs effets secondaires

« Comme d’habitude » rapporte gros chaque année

Par la suite, Sarah Lecoeuvre et Damien Canivez ont souhaité savoir si Claude François Junior avait la possibilité de vivre uniquement grâce à l’héritage de son père. Visiblement, cela serait possible car s’il souhaitait « s’arrêter de bosser [il a] de quoi vivre avec les droits ».

« Ouais, My Way (adaptation de Franck Sinatra du titre Comme d’habitude) c’est colossal. C’est un chiffre à six zéros. Mais c’est la chanson française la plus diffusée dans le monde. La mélodie surtout. Et puis y’a les pubs et au-delà de ça c’est une chanson testament, qui est la chanson la plus utilisée dans les cérémonies funéraires », a-t-il notamment confié.

Advertisement

Á La Une