Connect with us

Divertissement

« Viens, j’te pète la gueule » : le gros coup de gueule de Michael Youn concernant les Enfoirés

Published

on

C’est un sujet qui revient fréquemment dans le débat public et donne matière à de nombreuses polémiques : la soi-disante rémunération des artistes participant au concert des Enfoirés, organisé depuis 1985 au profit de l’association des Restos du Coeur. Et
Michael Youn

, devenu au fil des années l’un des chefs de file de la troupe, a tenu à remettre les pendules à l’heure concernant cette grosse rumeur. 

Sur son compte X (anciennement Twitter), l’humoriste a ainsi publié un long texte au message très clair : « Sachez, mesdames et messieurs les rageux, que depuis 35 ans, les artistes qui participent aux 
Enfoirés

sont tous BÉNÉVOLES. Pas un seul artiste, je dis bien pas un seul, n’a touché un centime pour sa participation. Et c’est la moindre des choses d’ailleurs ! », écrit-il.

 

« Polémique nauséabonde »

Les artistes ne touchent en effet aucune rémunération pour venir chanter sur le concert, qu’ils soient chanteurs, acteurs, humoristes ou sportifs. Les membres de la troupe perçoivent toutefois des droits d’interprète, calculés en fonction du succès du show (nombre de ventes des goodies, téléchargements des musiques sur les plateformes de streaming, etc.). Mais là encore, tous les artistes choisissent à chaque fois de reverser ces droits au profit des
Restos du Cœur

Lire Aussi  Guillaume Genton (TPMP) bientôt papa : l’identité de la maman se précise

. Une belle somme qui s’ajoute entre autres à l’argent généré par les ventes des places de concert ainsi que celle des CD et DVD disponibles chaque année le lendemain du spectacle.

Michael Youn a également souligné qu’en plus du temps accordé à l’élaboration et la tenue du spectacle, de nombreux artistes de la troupe donnaient également de l’argent à l’association, quand d’autres offraient de leur temps à aider les bénévoles le reste de l’année. « Quand vous répandez ce genre de polémique nauséabonde, vous faites du mal aux Restos du Cœur, qui auront encore plus de difficultés à donner à manger à ceux qui en ont besoin », a regretté l’artiste, avant de conclure par une invective plus directe : « Donc le prochain qui dit le contraire: viens, j’te pète la gueule! ». Le message est passé…

Lire Aussi  Décès de Grichka Bogdanoff : les circonstances de sa disparition se précisent
Advertisement

Á La Une