Connect with us

Divertissement

« Il n’aime pas les Arabes » : entre Volta, le chien de Gabriel Attal, et Rachida Dati, le courant ne passe pas !

Published

on

La rumeur avait enflé le 19 mars 2024, après la publication d’un article du Monde, qui prêtait à Rachida Dati des SMS grossiers envoyés 
à ses collègues, Bruno Le Maire et Gabriel Attal.

Ce 11 avril 2024, alors que la ministre de la culture s’exprime dans les colonnes de Paris Match, elle est revenue sur cette affaire avec humour. 

« Je le transformerai en nems pour les restaurants chinois »

Adepte des punchlines

 les plus virulentes de la place publique, 
la maire du VIIème arrondissement

a expliqué à propos de l’affaire : « Ce SMS n’a jamais existé, c’était un échange de plaisanteries au moment des questions d’actualité au Sénat ». D’ailleurs, dit-elle, ce jour-là, le garde de Sceaux Éric Dupond-Moretti a lui aussi renchéri en assurant au chef du gouvernement « Et moi, je le transformerai en nems pour les restaurants chinois ».

Lire Aussi  5 crèmes solaires en stick à emporter partout

Des gags bon enfant, qui auraient fait s’esclaffer le premier ministre, qui leur aurait répondu, hilare : « Arrêtez, tous les deux ! ». Suspectée d’avoir menacé le chien de Gabriel Attal, Volta, de le transformer en kebab si son budget à la culture était réduit de 200 millions d’euros, Rachida Dati avoue par contre que le courant ne passe pas forcément avec la boule de poils.

« Ton chien, il n’aime pas les Arabes ! »

La maman de Zohra

 avoue ainsi : « À Matignon, lorsque Volta m’aperçoit, il fuit. J’ai dit à Gabriel : ‘Ton chien, il n’aime pas les Arabes ! Pour arranger les choses, je vais lui envoyer une invitation’« . Un premier pas vers la paix entre la ministre et le chien ? Il faut dire que  tous les deux mois, Rachida Dati organise dans sa mairie du VIIème arrondissement « des apéros canins, avec buffet de croquettes et chips pour les maîtres », rapporte Paris Match. Un buffet irrésistible pour Volta.

Lire Aussi  Olivia Ruiz évoque comme rarement son fils : pourquoi elle refuse de le surprotéger !
Advertisement

Á La Une