Connect with us

Divertissement

« Dans l’avion, dans le train, au théâtre, c’est l’horreur », Bruce Toussaint, ce détail physique qui le gêne

Published

on

On ne présente plus Bruce Toussaint. Après plusieurs années de bons et loyaux services à commenter l’actualité sur la chaine d’information en continu BFMTV, TF1 lui déroule le tapis rouge. 

Depuis début janvier, accompagné par sa bande de chroniqueurs, Bruce Toussaint s’invite à la table du petit déjeuner des Français. Certes, il n’est pas le premier à se lancer sur ce créneau. Sur France 2, le mythique « Télématins » lui donne du fil à retordre.

Qu’à cela ne tienne, Bruce Toussaint a plus d’un tour dans son sac. En effet, le plateau, le choix des célébrités, les rubriques, les reportages, force est de constater qu’il met les petits plats dans les grands. 

Ce samedi, Bruce Toussaint fait le point dans l’émission « On refait la télé ». Pour la première fois de sa longue carrière, on lui demande de rendre des comptes sur les
faibles audiences

Lire Aussi  Frank Tapiro surpris au Bois de Boulogne avec "un travesti" ? Sa femme le disculpe

A voir également : Bruce Toussaint débarque sur TF1, Marie-Ange Nardi et Alexandre Devoise poussés vers la sortie ?

La double peine de Bruce Toussaint 

Qu’on se le dise, le présentateur de « Bonjour » ne compte pas jeter l’éponge. Quelques jours auparavant, dans les colonnes de « Télé-Loisirs », il dévoile en exclusivité l’organisation estivale.

En juillet, Bruce Toussaint prend des vacances bien méritées. Afin d’assurer l’intérim jusqu’en août, il confie le flambeau à deux collaborateurs de chic et choc : « Christophe Beaugrand et
Maud Descamps
. »

Pour cette dernière, ce n’est pas la première fois qu’elle s’installe dans le fauteuil du chef. Sauf qu’une fois dedans, elle manque de s’effondrer. Et pour les réglages de Bruce Toussaint et le « petit gabarit » de l’autre ne font pas bon ménage ! 

Lire Aussi  Dans “50 minutes Inside”, Kad Merad explique pourquoi son père Mohamed s’est fait appeler “Rémi” !

Sollicité par les auditeurs de RTL pour raconter des anecdotes qui se déroulent hors caméras, Bruce Toussaint aborde un sujet complexe, sa taille. Avec son mètre 93, il a des difficultés pour se sentir à l’aise « en avion ou dans le train« .

Pire encore, « au théâtre« ,
même s’il est daltonien

, il préfère voir le spectacle sur « un strapontin » de fortune plutôt sur une place VIP située dans les premiers rangs.

Enfin, la venue de la chanteuse Isabelle Boulay sur le plateau
a failli tourner au vinaigre

. Quand il l’a « reçu« , leurs presque cinquante centimètres d’écart crée un léger malaise, similaire à « Laurel et Hardy ».   

Advertisement

Á La Une