Connect with us

Divertissement

Julia Vignali, la décision radicale de la femme de Kad Merad : « Les gens toxiques sont sortis de ma vie »

Published

on

Exit 
Télématin

,

 
Julia Vignali
s’est récemment lancée dans une nouvelle aventure. Désormais, l’épouse de 
Kad Merad

anime Affaire Conclue

 sur France 2. Malgré un emploi du temps particulièrement chargé, la jolie brune accorde régulièrement des interviews. Il y a peu, elle était donc l’invitée de Télé-Loisirs et Femme Actuelle pour le podcast Femmes Actuelles. Un entretien au cours duquel la vedette de France Télévisions s’est confiée sur le temps qui passe.

« Je trouve que vieillir sur le service public, c’est peut-être le meilleur endroit à la télévision. C’est déjà plus facile parce qu’il y a une vraie représentativité qu’on ne retrouve pas forcément ailleurs. Je pense que ce n’est pas le plus mauvais endroit pour faire carrière. Quand on a dépassé l’âge de 40 ans. Moi, j’approche les 50 ans« , a-t-elle expliqué avant d’évoquer son physique.

« J’arrive à me détacher de l’image qui est la mienne. Autrement, j’en serais très très malheureuse. C’est sûr que je ne suis plus la même que sur la matinale de Canal + et même temps c’est normal. J’avais quinze ans, voire vingt ans de moins. Donc oui, je ne fais plus du 36 de confection depuis bien longtemps. J’ai des rides, des paupières un peu plus tombantes etc. Mais, l’avantage et le désavantage de nos métiers, c’est que, comme c’est un métier d’image, l’image change avec le temps et heureusement. Si elle était figée, tout le monde dirait : ‘bah, elle n’a pas d’âge ?' », ajoutait-elle.

Lire Aussi  "Les gens qui gagnent, on ne les connaît pas", Mylène Farmer refuse de participer aux Victoires de la musique

A voir également : Mauvaise nouvelle pour Nagui et Julia Vignali : leurs émissions respectives déprogrammées

« Je n’ai aucun souci avec mon âge »

À présent, Julia Vignali se sent à l’aise dans son corps et embrasse pleinement son âge. « J’ai vraiment aucun souci avec mon âge. Aucun souci pour dire que j’ai 48 ans (…) Avoir la chance de vieillir, d’être en vie, en bonne santé… J’étais peut-être une femme plus fine et plus jolie à 30 ans, je n’en sais rien mais je me sentais moins bien dans mes baskets. Là, je me sens très très bien. Je ne suis qu’avec des gens que j’aime parce que les gens que je trouvais toxiques ou qui ne me correspondait pas sont sortis de ma vie parce que je l’ai décidé. » 

Lire Aussi  Guillaume Canet en vacances dans le sud de la France avec... une célèbre influenceuse !

Et de poursuivre : « Je fais un métier qui me plaît parce que tout ce qui n’était pas exactement ce que je devais faire ne fait plus partie de ma vie… En fait, on est très centré quand on vieillit. On voit peut-être moins de gens mais on voit les bons et on fait les bons choix. On arrive à dire non (…) J’ai envie d’être une belle femme vieillissante, voilà. » De tendres confidences. 

Advertisement

Á La Une