Connect with us

Divertissement

Pascal Praud annonce à l’antenne la mort d’un de ses plus fidèles collaborateurs : « On est venu nous arracher l’un à l’autre »

Published

on

L’ambiance n’était pas à la fête, ce mardi 16 avril, lorsque
 Pascal Praud

a pris l’antenne sur


CNews

pour présenter, comme depuis 2016, l’émission  »
L’heure des Pros

« . Un rendez-vous où plusieurs protagonistes l’entourent pour débattre de l’actualité. Mais l’un d’eux manquera désormais à l’appel. Au moment de prendre l’antenne, à 9 heures, 
le journaliste de bientôt 60 ans

a commencé par ces mots : « On a beaucoup de chagrin ce matin dans la rédaction de CNews parce que Gil Taieb, qui était le vice président du Crif, est mort. Il venait régulièrement nous voir » se montrant, également, très touché par l’hommage rendu par son épouse qu’il a tenu à lire à l’antenne.

Sur le réseau social X, Karen Taieb, la veuve du défunt, a écrit : « On est venu nous arracher l’un à l’autre alors que nous avions construit une vie d’inséparables, le bonheur d’être toujours ensemble à chaque instant de notre vie, main dans la main, avec nos merveilleux enfants. On n’a jamais imaginé l’impossible« . Un message qui a bouleversé le journaliste et les chroniqueurs présents autour de la table avant que 
Pascal Praud

Lire Aussi  Nikos Aliagas en clinique : le jour de ses 54 ans, l’animateur prend la parole sur ses réseaux pour faire un aveu de taille !

ne disent : « [Ça] nous fait penser à cet homme remarquable et à cet homme que nous ne verrons plus sur notre plateau de CNews« ,

Une vague de réactions

La disparition de Gil Taieb a suscité de nombreuses réactions. Sur le plateau de « Touche pas à mon poste », 
Cyril Hanouna

a pris la parole en début d’émission avec émotion : « On a eu une mauvaise nouvelle aujourd’hui. Un ami à nous, Gil Taieb, nous a quittés malheureusement, quelqu’un qu’on aimait énormément. Cette émission c’est pour lui ce soir« , a dit l’
animateur

ajoutant : « On fait d’énormes bisous à sa famille, à Karen sa femme et à ses enfants. Il va nous manquer« .

Côté politique, l’Élysée a salué un « humaniste ardent, héraut de la lutte contre l’antisémitisme et toutes les formes de haine« . La ministre de la Culture 
Rachida Dati

Lire Aussi  "Les fêtes avec lui…", mort de Guy Marchand, cette facette qu’on ne lui connaissait pas révélée par Bernard Montiel

a fait part de sa « grande tristesse » et sa collègue
Aurore Bergé

, a loué « un ardent défenseur de nos valeurs républicaines et universalistes« . On ignore, à ce stade, quand seront organisées ses funérailles.

Advertisement

Á La Une