Connect with us

Divertissement

« Une marre de sang », « Le champion olympique en avait tué 30 d’un coup », Anne-Elisabeth Lemoine choquée dans « C à vous » par Laurent Luyat

Published

on

Alors que la flamme olympique a quitté Olympie en Grèce, les JO d’été approchent à grands pas. C’est le 26 juillet prochain que sera lancée la cérémonie d’ouverture sur les bords de scène. Un événement planétaire et très attendu en France puisque cela fait 100 ans que notre pays n’avait pas accueilli cette compétition en été. Invités sur le plateau de  »
C à vous

 » sur France 5, ce mardi 16 avril, 
Anne-Elisabeth Lemoine

a donc reçu, en première partie d’émission, de grands athlètes :
Laura Flessel

, double championne olympique d’escrime, cinq fois médaillée olympique et
Alain Bernard

, également double champion olympique, médaillé d’or du 100 mètres nage libre en 2008.

Plus tard, les champions ont été rejoints par
Laurent Luyat

, journaliste sportif emblématique de France Télévisions, auteur du livre « Les coups du sport » aux éditions Ramsay et Pascal Blanchard, un historien grand amateur de sport et essayiste, auteur d’ »Olympisme, Histoire du monde » aux éditions de La Martinière. L’occasion pour les deux hommes de livrer des anecdotes croustillantes sur les Jeux olympiques d’antan quitte à faire sursauter d’horreur
Anne-Elisabeth Lemoine

Lire Aussi  Danse avec les Stars : Billal Hassani rassure son petit-ami concernant son duo avec le danseur Jordan Mouillerac

.

Anne-Elisabeth Lemoine choquée

Si les Jeux olympiques se modernisent et que de nouvelles épreuves font leur apparition cette année comme le breaking, l’escalade sportive, le skateboard ou encore le surf ; il y a une époque que l’on préférerait oublier. Ainsi, les deux journaliste présent en plateau ont, notamment, dévoilé que la pêche à la ligne avait été une discipline olympique et que des démonstrations de sports comme la pelote basque ou la savate avaient été effectuées en 1924.

Rien de bien méchant à ce stade… En revanche, 
Anne-Elisabeth Lemoine

a bondi de son siège lorsqu’elle a appris qu’une discipline sanglante avait été pratiquée en 1900 avant d’être retirée en 1924: le tir aux pigeons vivants
Laurent Luyat

a , alors, livré des détails sanglants

à la journaliste et à son équipe : “À un moment donné, le champion olympique en avait tué trente d’un coup. Il y avait une mare de sang. En plus, les pigeons, ils ne mouraient pas forcément d’un coup, donc ça se débattait. Ils se sont dits, on va arrêter les dégâts.” Une anecdote qui a sans doute dû couper l’appétit à ceux qui, généralement, profitent de l’émission pour partager un repas gastronomique.

Lire Aussi  Antoine Griezmann prêt à prendre sa retraite ? Extrêmement "déçu" après la nomination de Kylian Mbappé au poste de capitaine, il y songerait sérieusement !
Advertisement

Á La Une