Connect with us

Divertissement

Meurtre de Sihem : l’animatrice télé Faustine Bollaert publie une déclaration qui prend aux tripes !

Published

on

C’est une affaire qui fait couler beaucoup d’encre. Selon les informations du Parisien de ce jeudi 2 février 2023, Sihem, lycéenne âgée de 18 ans disparue depuis une semaine, a été retrouvée morte dans une forêt du Gard après une enquête approfondie menée par la section de recherche de Nîmes. Interrogé par les forces de l’ordre, Mahfoud H, le principal suspect, a avoué le meurtre de la jeune femme.

C’est le 25 janvier dernier que cette dernière avait quitté le domicile de sa grand-mère aux alentours de 23 h 10. Inquiets de ne plus avoir de ses nouvelles, ses proches avaient fini par alerter la police. Sur les réseaux sociaux, les messages de détresse se sont accumulés et de nombreuses célébrités ont souhaité apporter leur soutien à la famille de Sihem.

Lire Aussi  "P*tain mais ferme ta gueule ! : Michel Cymes violemment interpellé dans "TPMP" par Matthieu Delormeau, furax suite à ses propos sur Florent Pagny !

D’après nos confrères du Parisien, le casier judiciaire du coupable n’était pas vierge. En 2015, il aurait été condamné à 12 ans de prison pour une série de vols en bande organisée et de braquages à main armée dans la région d’Alès. Il était également appelé à comparaître devant la cour d’assises du Gard, ce mercredi 1er février 2023, pour une affaire de séquestration à domicile. Des faits qui remontent à plus de 10 ans.

Faustine Bollaert en colère

Visiblement sous le choc, Faustine Bollaert s’est emparée de ses réseaux sociaux afin de partager sa peine et son indignation. En story, la célèbre animatrice a tenu à partager la dernière publication d’Andréa Bescond sur laquelle nous pouvons lire : « Tu t’appelles Mahfoud H. Tu as 39 ans. Tu viens d’admettre avoir tué Sihem, une lycéenne de 18 ans. Elle était amoureuse de toi, elle sortait à peine de l’enfance, et toi, avec tes 21 ans de plus, tu l’as mise sous emprise. Tu es un homme connu des services de police et de justice, comme nombreux violeurs et auteurs de féminicides. Mais notre État laisse les hommes violents comme toi sévir à leur guise, pendant que les femmes et les enfants meurent ».

Lire Aussi  Anthony Mateo : séparé de Romane après leurs fiançailles, il la tacle

V.B

À voir également :

Advertisement

Á La Une