Connect with us

Divertissement

« Elle ne pourra plus être portée à l’école », cette annonce en plein JT de TF1 de Gabriel Attal fait exploser Twitter !

Published

on

En juillet 2023, Gabriel Attal a été nommé ministre de l’éducation et de la Jeunesse. Une belle consécration pour l’homme politique de 34 ans qui, auparavant, occupait le poste de ministre délégué chargé des Comptes publics. Très rapidement, Gabriel Attal s’est retrouvé au cœur d’une vive polémique, son jeune âge et sa jeunesse dorée ayant été pointés du doigt par les citoyens français.

Ce dimanche 27 août 2023, il était donc très attendu sur le plateau du JT de TF1 d’Anne-Claire Coudray pour annoncer les nouvelles mesures prises par le gouvernement en ce qui concerne l’éducation et la vie scolaire. Ainsi, nous avons appris que les dates de certaines épreuves du baccalauréat ont été décalées, passant ainsi de mars à juin, mais aussi qu’une simplification de la liste des fournitures va être demandée, afin de diminuer les dépenses des parents, le pays étant actuellement dans une période marquée par l’inflation.

Gabriel Attal annonce l’interdiction des abayas à l’école
Le nouveau ministre de l’éducation qui a plusieurs fois évoqué son ancienne relation avec la chanteuse Joyce Jonathan, a ensuite annoncé qu’on « ne pourrait plus porter l’abaya à l’école ». Dans un souci de renforcement de la laïcité au sein des établissements scolaires, Gabriel Attal a en effet appelé les responsables des écoles à appliquer cette interdiction dès la semaine prochaine. « Vous rentrez dans une salle de classe, vous ne devez pas être capable d’identifier la religion des élèves en les regardant » s’est-il justifié. On note que l’abaya est une robe longue et ample portée par-dessus les vêtements et que ce vêtement fait débat notamment car il va être compliqué de juger à partir de quelle longueur et de quelle amplitude, une robe sera considérée comme une abaya.

Lire Aussi  L'homme d'affaires et papa de Léa Seydoux est en couple avec une très célèbre actrice !

Un débat d’ailleurs relancé à l’’annonce de Gabriel Attal sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter où les critiques vont bon train. Nombreux sont les internautes à avoir souligné le fait que certaines robes longues et amples signées Zara ou H & M ou d’autres grandes marques peuvent être alors considérées comme des abayas et q’’il va être compliqué de différencier ’’aspect religieux du style. Un exemple parfaitement illustré par Cécile Duflot sur le réseau social.

ES

Lire Aussi  Ukraine : bientôt une attaque nucléaire ou une fin de conflit ? Un expert répond
Advertisement

Á La Une