Connect with us

Divertissement

Hilona Gos : elle annonce comment elle est parvenue à excuser la tromperie de Paul-André

Published

on

Dans une vidéo YouTube, Hilona et Paul-André ont décidé de répondre à une FAQ. L’influenceuse y explique comment elle a pu pardonner à son homme le fait qu’il l’ait trompée.

Hilona Gos, célèbre pour ses tumultueuses relations amoureuses, fait de nouveau la une avec ses révélations. On se souvient encore de ses accusations graves à l’encontre de son ex-compagnon, Julien Bert. Elle l’accusait non seulement de violence, mais également de lui devoir beaucoup d’argent. Cette fois-ci, c’est sur YouTube qu’elle a dévoilé des aspects intime de sa relation, après avoir trouvé refuge dans les bras de Paul-André, qui l’avait trompée.

Pourtant, ce couple improbable a réussi à surmonter l’adversité. Le 18 juin dernier, Hilona Gos a annoncé leur réconciliation, ravivant la curiosité de ses abonnés. Le dimanche 4 septembre, le mystère a été dissipé lorsqu’elle a publié une vidéo sur sa chaîne YouTube, dévoilant les détails de leur relation amoureuse. Les deux tourtereaux se sont livrés à cœur ouvert, répondant aux questions intimes des internautes, et Hilona Gos a partagé comment elle a pu excuser la tromperie de Paul-André. Découvrons ensemble les secrets de leur réconciliation.

Des relations amoureuses compliquées

La jolie influenceuse n’a décidément pas de chance avec les hommes. Sa relation avec Julien Bert aura été un vrai cauchemar. En effet, cette dernière l’a accusé de violences conjugales et psychologiques. Mais ce n’est pas tout ! Hilona a partagé que Julien lui devait près de 80 000 euros, ce qui a provoqué la liquidation judiciaire de leur entreprise de cosmétiques. Malheureusement pour elle, la séparation du couple l’entraînera dans une dépression, et les séquelles impacteront même sa relation avec Paul-André.

Lire Aussi  Sarah Lopez : sur le point de se réconcilier avec son ex Tom ? Les internautes en sont certains

En outre, quiconque pense à Hilona et Paul-André se remémore immédiatement leur affaire de tromperie. Si beaucoup n’en sont pas capables, Hilona a décidé de pardonner à son chéri cette histoire, laissant l’amour triompher. Pour annoncer la nouvelle, elle avait partagé une photo où elle embrassait langoureusement Paul-André. En légende, elle avait évoqué un nouveau départ et une chance de construire une vie magnifique à deux. Hilona a également souligné l’importance du pardon dans les relations.

« Je me suis rendue compte que je l’aimais trop »

Durant la FAQ du couple sur YouTube, Hilona a décidé d’aborder la question de la tromperie de son chéri Paul-André. Elle explique qu’elle s’est sentie mal au point pendant une période, et qu’elle s’est remise en question. En effet, Hilona confie que ce n’était pas de la tromperie à proprement parler. Techniquement, ils n’étaient plus ensemble. Mais le couple s’était vu seulement deux jours avant le dérapage de Paul-André, et ils se sont revus trois jours plus tard. Ensuite, la candidate de télé-réalité partage les pensées qui ont pu traverser sa tête :

Je me suis dit : C’est soit tu continues de sombrer, et toute ta vie, tu te demanderas si tu avais pardonné, est-ce qu’il l’aurait refait ? Ou alors, tu essaies de passer au-dessus, tu tentes. » (…) En fait, je me suis rendu compte que je l’aimais trop, et je ne pouvais pas tirer une croix sur lui.

Enfin, Hilona répond à la question fatidique de si elle a complètement pardonné à Paul-André ou pas. Selon elle, elle a réussi à « pardonner à 100% ». Mais ça n’aura pas été facile, que ce soit de son côté ou de celui de son chéri. Il a fallu que son compagnon tolère son manque de confiance et qu’elle mette un peu d’eau dans son vin. Évidemment, le temps est un ingrédient nécessaire à cette réconciliation et ce pardon. Hilona, bien que très jalouse, prouve sa bonne foi en déclarant que le soir où ils tournent la vidéo, son amoureux sort en boîte de nuit sans elle.

The post Hilona Gos : elle annonce comment elle est parvenue à excuser la tromperie de Paul-André appeared first on Officielles.

Á La Une