Connect with us

Divertissement

« Demain nous appartient » : Lorie enchaine les malaises, sa maladie responsable !

Published

on

Derrière son sourire et sa joie de vivre se cache une maladie chronique. Une maladie qui touche malheureusement de plus en plus de femmes et dont le diagnostic n’est posé que très tardivement. Face à cette situation, Lorie Pester, elle-même touchée par ce problème, a décidé de médiatiser l’endométriose afin de sensibiliser un maximum de femmes aux symptômes de cette pathologie.

Le 27 avril 2023, la chanteuse devenue comédienne a par exemple révélé les graves conséquences de l’endométriose sur son corps et sa santé. En effet, celle qui va devenir animatrice sur RMC Story a subi une hystérectomie et, de fait, ne peut plus avoir d’enfants : « Je ne peux plus avoir un deuxième enfant à cause de l’endométriose. Je ne peux plus avoir un deuxième enfant à cause de l’endométriose ». De quoi stopper tout espoir de seconde grossesse un jour ».

A voir également : Lorie: retour en studio et nouvel album pour la chanteuse ?

Lorie Pester a décidé de se faire retirer l’utérus

Lire Aussi  Cyril Lignac, papa pour la première fois : le prénom ultra court (mais efficace) qu'il a choisi pour son bébé !

Fort heureusement, la comédienne âgée de 41 ans a eu la chance de devenir maman en août 2020 d’une petite Nina. Elle est d’ailleurs reconnaissante d’avoir pu endosser ce rôle avant de se faire retirer son utérus. « Ce n’est pas grave parce que, avec mon chéri, on a eu notre petite fille ensemble et lui, il a un fils de 11 ans. Donc à la maison, on a une fille et un garçon. C’est une petite tribu », s’est-elle réjouie avant de poursuivre : « Et puis je ne me voyais pas repartir avec des FIV (fécondation in vitro, ndlr). Ça a été quand même une épreuve. On a eu notre fille, ça a été mon petit miracle et c’est super. »

Une maladie qui lui provoque des malaises même en tournage

Malgré son hystérectomie, l’endométriose de Lorie Pester « vit » encore. En effet, bien que cette intervention permette de ne plus avoir de règles, elle n’empêche pas la douleur de disparaître. Des douleurs qui en ont fait voir de toutes les couleurs à la chanteuse comme elle l’a confié à Damien Canivez et Sarah Lecoeuvre ce lundi 11 septembre 2023 dans le Buzz TV du Figaro. « Je ne sais pas si à l’époque vous faisiez encore des concerts, mais comment cela se passait quand vous souffriez de ces symptômes », a demandé la journaliste avant que son invitée ne lui apprenne : « Alors non, je n’étais pas en concert à cette période-là, mais j’étais en tournage de téléfilms et ça m’arrivait plusieurs fois de tomber dans les pommes en plein tournage tellement j’avais mal. »

Lire Aussi  Vanessa Paradis : 30 ans après sa relation avec Florent Pagny, un proche fait de sacrées révélations dans un documentaire inédit !

Lorie Pester n’a toutefois pas souhaité en parler avec l’équipe technique de Demain nous appartient et aux téléfilms pour lesquels elle tournait à l’époque : « Au début, je n’en parlais pas trop parce que je me disais que ça ne les regardait pas et puis j’aime bien, quand j’arrive sur un tournage, montrer que je suis au top ». Toutefois, ses « partenaires de jeu de « Demain nous appartient » le savaient. « On se connaît tellement bien qu’ils savaient quand est-ce que j’allais tomber ou pas et si j’allais bien ou non. Après, l’équipe a été au courant », a-t-elle conclu.

R.F

Advertisement

Á La Une