Connect with us

Divertissement

Guillaume Canet taclé par Arielle Dombasle : « Moins léger, moins charmant ! »

Published

on

Chanteuse, actrice, mais aussi réalisatrice. À 70 ans, la sublime Arielle Dombasle se plaît à continuer de vivre de ses différentes passions. La preuve, ce mercredi 13 septembre 2023, son nouveau film Les Secrets de la princesse de Cadigan voit le jour. Un long métrage adapté d’un texte d’Honoré de Balzac dans lequel une reine déchue du Tout-Paris retrouve finalement l’amour.

Un film qu’elle signe et dans lequel elle joue également… Ainsi, à l’occasion de sa sortie dans les salles françaises, Arielle Dombasle était l’invitée de Léa Salamé dans la matinale de France Inter mardi 12 septembre dernier et la convive de Jordan de Luxe dans Chez Jordan ce mercredi 13 septembre 2023.

Une interview sans filtre au cours de laquelle l’actrice que l’on ne présente plus s’est livrée aussi bien sur sa carrière professionnelle que sur des sujets plus intimes comme son poids qui fait régulièrement couler de l’encre ou encore son choix de n’être jamais devenue maman.

Lire Aussi  "Enculé", Jean-Marie Bigard viré de "TPMP" par Hanouna après avoir insulté un élu de la République !

Un entretien en toute intimité durant lequel Arielle Dombasle est également revenue sur son immense carrière dans le cinéma français et notamment plusieurs de ses rôles cultes dans des sommes comme Un indien dans la ville(1994). Un projet pour lequel son agent lui avait pourtant forcé la main… Et il en est de même pour un autre film tout aussi populaire : « Ça m’est arrivé aussi dernièrement avec le film de Philippe Lacheau, ‘Alibi.com’, voilà… Au début je ne savais pas trop ce que c’était, et en suite j’ai rencontré Philippe et j’ai trouvé qu’il était tellement talentueux. Je me suis dit que c’était une grosse comédie, mais en fait, il y a comédie et comédie. Il m’a convaincu en toute subtilité parce que j’ai vu son immense gentillesse et son immense intelligence et c’est quelqu’un d’étonnement performant », a-t-elle confié.

Lire Aussi  Julien Bert : accusé d’avoir arnaqué ses abonnés avec son ‘bon plan’ sur la cryptomonnaie

A voir également : Pierre Palmade : une nouvelle polémique !

« Trop de moyens »

Autre rôle inoubliable pour Arielle Dombasle, son personnage dans Astérix et Obélix contre César sortie en 1999.« Il était très bien cet Astérix, c’est vrai. Et on n’a pas beaucoup ri et il y avait toute une pléiade d’acteurs et c’était très bon enfant », s’est elle remémorée sur le plateau de C8.

Interrogée sur le dernier Astérix réalisé par Guillaume Canet, contre toute attente, l’actrice a cette fois-ci fait savoir qu’elle n’avait pas autant apprécié ce film comme les autres de la même franchise : « Oui, j’ai vu le dernier. Ce n’est pas mon Astérix favori. Voilà. Les Astérix, il y en a eu des plus ou moins bien, c’est comme le cinéma en général. Je trouvais qu’il était peut-être moins léger, moins charmant. Il y avait trop de moyens il y avait quelque chose qui manquait de légèreté », a-t-elle constaté au sujet d’Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu

Lire Aussi  Maeva Ghennam : elle insulte publiquement Carla Moreau

L.Z.

Advertisement

Á La Une