Connect with us

Divertissement

Bernadette Chirac « ringarde » : la réponse honnête de Catherine Deneuve en plein de JT de France 2

Published

on

Le 4 octobre prochain, Catherine Deneuve

sera de retour au cinéma à l’affiche du premier film de Léa Domenach, Bernadette. Il s’agit d’une comédie basée sur des faits réels autour de la compagne de l’ancien président. À l’occasion de la sortie imminente du long-métrage, celle qui a fondu en larmes en évoquant sa soeur

enchaîne les interviews.

Lors de différentes entrevues, Catherine Deneuve

fait de nombreuses révélations sur Bernadette Chirac dont l’anecdote autour de la fameuse maîtresse de Jacques Chirac

. Cette fois-ci invitée dans le JT de 20 heures diffusé sur France 2, Anne-Sophie Lapix a pu évoquer différents points à son sujet avec l’actrice de 78 ans.

Bernadette Chirac ringarde ?

A voir aussi : Cette différence entre Bernadette Chirac et les maîtresses de son mari

Difficile de ne pas reconnaître Bernadette Chirac que ce soit pour son look et le contraste entre sa taille et celle de son époux. Souvent jugée comme étant ringarde, la journaliste a demandé l’avis de Catherine Deneuve sur ce point. « La ringardise, ça veut dire une image vite arrêtée sur sa silhouette, son petit tailleur, son petit sac qu’elle tient à la main. C’est une image d’hier, pas d’aujourd’hui quoi. Moi je crois qu’elle s’en fichait », a-t-elle franchement répondu dans un premier temps.

Lire Aussi  Alain Delon snobé par Nolwenn Leroy : la grosse boulette de la chanteuse orchestré le jour de son anniversaire…

Puis, Catherine Deneuve a nuancé : « Elle était obligée pour des raisons de la vie d’être en public évidemment. Après elle a fait un effort. Il a fallu qu’elle se force pour quelque chose de plus juste, de plus séduisant ». 

Un peu plus tard dans cet entretien, Catherine Deneuve n’a pas manqué de faire l’éloge de l’ancienne Première Dame : « Cette femme est brillante, cette femme est intelligente. Elle était quand même liée très jeune à Chirac, très tôt. Donc la politique elle sait ce que c’est. Elle savait vraiment ce qu’elle allait vivre. Je ne pense pas qu’elle imaginait qu’il serait aussi premier, disons qu’il prendrait toute cette place et lui laisserait aussi peu de place comme beaucoup d’hommes connus importants qui adorent leur femme mais qui en même temps les traitent très mal. Il ne peut pas être avec elle ni sans elle ». De quoi donner envie de découvrir son personnage.

JG

Lire Aussi  Mélanie Dedigama : séparée de Julien Bert, elle se livre sur son état d’esprit
Advertisement

Á La Une