Connect with us

Divertissement

« Il y a du champagne pas cher » : Géraldine Maillet reagit aux confidences de Muriel Robin sur son alcoolisme

Published

on

Il y a quelques jours de cela, Muriel Robin a dénoncé l’homophobie dont elle a été victime tout au long de sa carrière et qui lui aurait coûté des opportunités sur le plateau de Léa Salamé. Des propos qui ont beaucoup fait réagir que ce soit les personnalités qui lui ont apporté leur soutien ou ses détracteurs qui l’ont contredit.

Lors d’une interview accordée à TV grandes chaînes, l’ancienne amie de Pierre Palmade a levé le voile sur un autre sujet sensible puisqu’elle s’est livrée sur son alcoolisme

. »Mon père avait eu la mauvaise idée de me faire boire une bouteille de Sancerre à 12 ans. C’était rentré dans mon disque dur », a-t-il confié dans un premier temps.

Ancienne « alcoolique mondaine », Muriel Robin avait conscience de son problème avec la boisson et a assuré qu’il « était anormal de boire une bouteille presque tous les soirs« . Finalement, sa rencontre avec Anne Le Nen

Lire Aussi  Patrick Bruel aux anges : ce joli palmarès qui fait constamment sa fierté et qui lui rapporte gros !

lui aura permis de remonter la pente et à avoir le déclic. « Quand j’ai rencontré Anne, et même si j’avais commencé un travail sur moi, elle m’a dit : ‘Si tu veux te détruire, vas-y, mais moi je ne peux pas regarder quelqu’un que j’aime s’anéantir' », s’est-elle souvenue. Un soutien de taille qui est toujours à ses côtés puisque les deux comédiennes filent le parfait amour depuis plusieurs années et s’est même dit « oui » en 2021.

Des propos qui font réagir

A voir aussi : Pierre Palmade lâché par Muriel Robin

Ce lundi 25 septembre, les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont eu l’occasion de revenir sur ses déclarations en attendant le retour de Ciryl Hanouna. « Il est anormal de boire une bouteille de champagne presque tous les soirs. Moi ce qui m’a choqué tout de suite, c’est la bouteille de champagne parce que la bouteille de champagne c’est pour les riches. Une situation privilégiée » a alors lancé Gilles Verdez.

Lire Aussi  Jean Dujardin : Sur les traces de son grand-père dont le corps a disparu

De son côté, Géraldine Maillet

a rappelé qu’il y avait « du champagne moins cher ». L’ancien collègue de Matthieu Delormeau

a alors rétorqué : « Le champagne c’est un milieu social privilégié (…) J’ai réussi à passer outre. C’est très bien qu’elle décrive ses addictions peut-etre que des gens vont pouvoir guérir en l’écoutant ». Un avis qui n’a pas fait l’unanimité auprès de ses acolytes. 

JG

Advertisement

Á La Une