Connect with us

Divertissement

Nathalie Simon révèle sur le plateau de Jordan de Luxe la maladie dont elle souffre et qui transforme son corps : ses mains en témoignent !

Published

on

C’est une malade qu’elle a cachée durant de longues années. Encouragée par sa fille Nina, l’animatrice
Nathalie Simon

a finalement décidé de révéler au grand public qu’elle était atteinte du vitiligo, une dermatose qui se traduit par une dépigmentation progressive de la peau.

Au cours d’une interview accordée
France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur

en début d’année 2023, l’ancienne championne de planche à voile a en effet fait savoir qu’elle souffrait de cette maladie auto-immune : « J’ai développé mon vitiligo il y a 24 ans, après la naissance de ma fille. J’ai la chance qu’il ne touche que mes mains », déclarait-elle.

Un sujet sur lequel Nathalie Simon a accepté de revenir alors qu’elle était invitée sur le plateau de Chez Jordan

 (C8) ce mardi 26 septembre 2023. Et l’ancienne sportive a d’abord souhaité expliquer ce dont elle était atteinte de manière précise : « C’est une maladie auto-immune qui fait que la peau est agressée, les mélanocytes se mettent au repos, un peu comme des flemmardes. Ce que vous voyez là (elle montre ses mains), c’est parce que je suis un traitement pour les repigmenter. Il y a deux ans, j’avais les mains totalement blanches« , a-t-elle confié à
Jordan de Luxe.

Lire Aussi  Capucine Anav, l’ex d’Alain-Fabien Delon ne peut plus se taire : son avis bien tranché sur l’affaire

A voir également : Laura Smet sublime : elle partage une photo dans une audacieuse position !

Comment la maladie s’est-elle déclenchée ?

Au cours de son interview, Nathalie Simon a également révélé comment son vitiligo était apparu : « C’est arrivé après la naissance de Nina. Je me suis blessée et ça s’est déclenché. Une maladie se déclenche souvent à cause d’un choc émotionnel ou d’un choc hormonal comme une grossesse », a fait savoir celle qui met désormais son image au service de la
lutte contre cette maladie

.

Un engagement rendu possible grâce à sa fille qui l’a poussé à ne plus se cacher. « Elle m’a dit en parlant de mon vitiligo : ‘mais maman, je ne comprends pas pourquoi tu passes ton temps à le camoufler, moi, je trouve ça stylé’ ». Des mots que cette maman a décidé d’écouter. « Grâce à Nina et à cette jeunesse qui affirme ses différences, je me suis dit bon bah voilà, je peux le montrer ce n’est pas contagieux après tout », a-t-elle conclu.

Lire Aussi  Wejdene : mineure ? La chanteuse lève le voile concernant son âge

L.Z.

Advertisement

Á La Une