Connect with us

Divertissement

« J’en ai rien à cirer » : en direct de « TPMP », la mère de Yanis Marshall explose en témoignant contre Bruno Vandelli

Published

on

Yanis Marshall, ancien professeur de la Star Academy, accuse le chorégraphe et ancien juré de l’émission Popstars, Bruno Vandelli de viol aggravé sur mineurs. Après avoir dénoncé des faits sur Instagram, c’est sur l’antenne de BFMTV que
le danseur a pris la parole et a notamment raconté un jour où Bruno Vandelli lui avait demandé de le rejoindre sur une plage

afin de lui transmettre une bande-son pour une chorégraphie.

« Arrivé à la plage, il était sur un ponton, il avait l’habitude d’aller là-bas. Il était seul, et il me dit : Le CD est à la maison, mais viens, pose-toi. Il me prend un transat. Après, il m’emmène chez lui, et très rapidement, je me suis rendu compte… J’avais les jambes qui tremblaient. Il me demande si j’ai vu un concert de Janet Jackson […] parce qu’il savait que j’étais fan de Janet […] donc il me dit : Viens, j’ai une télé dans la chambre, on va regarder son concert. Il met le concert, il se met à côté de moi, j’ai les jambes qui commencent à trembler, comme si l’instinct […] Et là… sans rentrer dans les détails, il m’a fait ce qu’il m’a fait » s’est-il souvenu. De son côté,
Bruno Vandelli nie fermement les accusations portées à son encontre

Lire Aussi  iOS 17 : la raison pour laquelle votre batterie va perdre en autonomie les premiers jours se précise

.

Yanis Marshall : sa mère témoigne contre Bruno Vandelli en direct dans « TPMP »

Ce mardi 23 janvier 2024, la mère de Yanis Marshall était en direct sur le plateau de « Touche pas à mon poste » pour apporter du soutien à son fils« Moi quand j’ai découvert le pot aux roses, puisque j’ai découvert ça sur le téléphone de mon fils, en 2004, fin juin 2004, je commençais à avoir des soupçons sur ce Mr Bruno Vandelli qui ne fera pas de mal à une mouche mais qui fait du mal à des enfants. Il peut porter plainte contre moi pour diffamation, j’en ai absolument rien à cirer ! » a-t-elle démarré.

Et de continuer : « Tout ce je dis ici c’est la vérité, j’ai toujours les preuves. Je savais très bien que tôt ou tard, cette histoire allait finir par éclater. Pour tout vous dire, je l’espérais, ça fait vingt ans que je l’espère. J’ai tu cette histoire à tout le monde, à toute famille. D’ailleurs à Vallauris où j’habite, tout le monde doit tomber de haut« .

Lire Aussi  "J'ai un dinosaure dans mon salon" : Kad Merad ne va pas apprécier cette remarque de sa femme Julia Vignali dans "Télématin"

La mère de famille explique ensuite ce que Bruno Vandelli aurait dit au moment où elle a découvert qu’il avait démarré son emprise et les agressions sexuelles présumées sur son fils. « Je l’ai appelé et quand je l’ai eu au téléphone, il s’est mis à pleurer et a tenté d’utiliser la pitié en me disant que sa grand-mère venait de mourir. Sincèrement, j’en avais rien à cirer… ».

La mère de Yanis Marshall révèle ensuite qu’elle aurait découvert des messages dans lesquels Bruno Vandelli disait à son fils : « I’m a slave for you », ce qui signifie : « Je suis ton esclave ». Face aux supplications du petit Yanis de ne pas porter plainte, sa mère aurait alors décidé de l’envoyer aux États-Unis chez une amie.

ES 

Lire Aussi  "J’ose même pas vous dire la somme", Michèle Laroque fait une énorme révélation sur Thomas Pesquet, l’astronaute très gêné !
Advertisement
Advertisement

Á La Une