Connect with us

Divertissement

Magali Berdah : l’influenceuse se réjouit du recadrage de Booba par la justice

Published

on

Magali Berdah a réagi au rappel à l’ordre du rappeur Booba lors de son passage sur le plateau de BFMTV. Nous vous dévoilons tous les détails.

Le rappeur Booba a été convoqué devant un juge d’instruction le lundi 29 janvier pour ne pas avoir respecté son contrôle judiciaire. La cause de cette convocation est liée à une nouvelle interpellation du chanteur sur les réseaux sociaux envers Magali Berdah. Ce dernier lui avait ainsi adressé un message sur X. « J’ai arrêté de parler d’elle et c’est elle qui me harcèle maintenant ?! @MagaliBerdah tu arrêtes de parler de moi immédiatement !!! Merci. »

Cette action va à l’encontre de son contrôle judiciaire émis le 2 octobre, suite à sa mise en examen pour « harcèlement moral aggravé » envers la créatrice de l’agence d’influenceurs Shauna Events interdisant explicitement de parler d’elle sur les réseaux sociaux. Et ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le rappeur brave l’interdiction en invectivant cette dernière en ligne.

Booba face au juge d’instruction

D’après les informations rapportées par nos confrères du Parisien, le rappeur Booba, dont nous vous dévoilions la fortune, a été convoqué devant le juge d’instruction. Le magistrat aurait affirmé que ces messages, notamment ceux publiés sur X, constituaient clairement une violation du contrôle judiciaire du rappeur. Booba a admis avoir commis une erreur, déclarant qu’il s’était laissé emporter au début de son contrôle judiciaire. Il a notamment indiqué que YouTube, alimentée par Magali Berdah, l’avait grandement influencé.

Lire Aussi  Kevin Guedj : divorcée de Carla Moreau, il officialise publiquement sa relation amoureuse avec Chloé

Toujours selon la même source, Booba a cependant confié qu’il s’était depuis repris et avait décidé de ne plus communiquer avec elle. Lors de l’interrogatoire, le juge a également mentionné d’autres publications provenant de comptes non identifiés sur Instagram. Booba les a qualifiés d’ »électrons libres » et a nié être derrière ces profils. Malgré la demande du parquet de renforcer son contrôle judiciaire, Booba est ressorti libre après l’interrogatoire, sans renforcement de son contrôle judiciaire et malgré la requête du parquet pour un placement en détention provisoire.

Magali Berdah réagit au rappel à l’ordre du rappeur

Magali Berdah a choisi de s’exprimer sur le plateau de BFMTV pour réagir au rappel à l’ordre de Booba, qui est lui aussi victime de harcèlement, par la justice. Elle était notamment accompagnée par son avocat. Bien que la femme d’affaires accueille favorablement cette décision, elle exprime le souhait que la justice soit plus ferme.

Je l’accueille bien parce que la justice avance, après, je l’accueille un peu légèrement par rapport à tout ce qui s’est passé depuis la mise en place de son contrôle judiciaire.

Magali Berdah met en avant le caractère dangereux des publications de Booba, expliquant que chaque tweet ou chanson du rappeur génère des millions de vues, créant ainsi une spirale de cyberharcèlement. Son avocat, David-Olivier Kaminski, ajoute que les tweets de Booba ont une grande portée et qualifie au passage Booba de « chef de meute ». « Ce cyberharcèlement c’est un chef de meute, une piraterie. » Il souligne que, en termes de nombre de messages reçus, Magali Berdah a été la femme la plus cyberharcelée de France. Des propos qui ont fait jaser sur les réseaux sociaux. Magali Berdah est elle aussi sous le coup d’un procès.

The post Magali Berdah : l’influenceuse se réjouit du recadrage de Booba par la justice appeared first on Officielles.

Lire Aussi  Pascal Praud : à la surprise générale, il change de station, bye bye RTL à la rentrée prochaine !

Advertisement

Á La Une