Connect with us

Divertissement

Une maladie complexe, neurodégénérative », les tristes confidences de Lara Fabian qui a voulu « rompre le silence

Published

on

En 2019, Lara Fabian

a perdu la femme de sa vie : sa mère, Maria Luisa Serio. Celle-ci était atteinte depuis de nombreuses années d’une malade neurodégénérative qui était à un stade avancé. Ce mardi 6 février 2024, au micro de Sandrine
Dans Bel RTL

, la chanteuse de 54 ans est revenue sur cette terrible disparition pour pousser les personnes dont les proches sont touchés par cette maladie à en parler.

« Moi j’ai perdu ma maman d’une maladie complexe, neurodégénérative, très très grave qui s’appelle : la démence à corps de Lewy », a-t-elle indiqué à la journaliste avant de préciser qu’il s’agit d’un « mélange entre Alzheimer, le Parkinson », doublé d’hallucinations extrêmement violentes. Une maladie « progressive et en dents de scie ». « C’est-à-dire que parfois la personne peut revenir, se souvenir, très très subrepticement de ce qui est autour d’elle. Et puis derrière elle disparaît complètement », donne en exemple Lara Fabian.

Lire Aussi  ‘Beaucoup de demandes, surtout enceinte’ : Amandine Pellissard enceinte, décrit ses activités pour adultes

A voir également : « Un film d’horreur » : 20 ans après, Lara Fabian balance sur son histoire d’amour avec Patrick Fiori !

Pourquoi Lara Fabian a souhaité en parler ?

L’artiste a d’ailleurs dédié une chanson à sa maman avec son titre L’oubli. Un morceau qu’elle lui a dédié et un clip où « elle apparaît pour la dernière fois ». « Et si j’ai voulu rompre le silence par rapport à ça, j’ai voulu en parler car c’est une étape de ma vie. C’est parce que ça aussi ça m’a permis d’être extrêmement résiliente », a poursuivi celle qui a
bouleversé Pierre à la Star Academy

.

Par sa prise de parole, Lara Fabian demande aux personnes touchées de près ou de loin par cette maladie de « demander de l’aide ». « Ce n’est pas parce que quelqu’un perd la tête à côté de nous qu’on doit en être honteux et humilié », martèle-t-elle avant d’assurer qu’il n’y a « rien d’humiliant dans la maladie ». Elle rappelle que cela doit « nous humaniser encore plus » d’autant plus qu’il y a énormément de gens qui sont « prêts à nous aider à nous tendre des perches, qui ont des outils pour nous aider à traverser quand quelqu’un perd la carte ».

Lire Aussi  « Tu nous as bien vengés » : Candice (Star Academy) s’exprime après l’élimination de Djebril

R.F

Advertisement

Á La Une