Connect with us

Divertissement

Philippe Caubère (La gloire de mon père, Le château de ma mère) placé en garde à vue pour abus sexuels sur trois jeunes femmes

Published

on

Après avoir fait l’objet d’une plainte en 2018 pour viol, de la part d’une comédienne, une autre a déposé plainte contre l’acteur et metteur en scène Philippe Caubère

l’an dernier, avant que celle-ci ne soit classée sans suite, faute de preuves. Mais ce jeudi 8 février 2024, l’acteur connu pour son rôle de Joseph dans La gloire de mon père de Marcel Pagnol, a finalement été placé en garde à vue comme l’a annoncé Le Parisien

.

Cela fait suite à une plainte déposée en 2023 par une comédienne âgée de 27 ans qui accuse l’acteur et metteur en scène de 73 ans d’avoir plusieurs fois abusé d’elle lorsqu’elle avait 16 ans, et lui 61. Lycéenne à l’époque, la jeune femme faisait du théâtre et considérait Philippe Caubère, âgé de 45 ans à l’époque, comme un mentor. Ce dernier lui donnait des rendez-vous pour parler théâtre et cinéma selon les informations de France info

Lire Aussi  Giovanni Prat : séparé de Cassandra Jullia, il s’exprime

.

A voir également : Affaire Ary Abittan : Un célèbre humoriste sort du silence pour prendre la défense de son confrère !

Deux autres présumées victimes accusent Philippe Caubère

Mais les rendez vous « théâtre et cinéma » auraient rapidement dévié selon les accusations de la comédienne. En effet, selon ses dires, plusieurs « rendez-vous clandestins » auraient eu lieu au studio de Saint-Mandé de Philippe Caubère. Des rendez-vous qu’elle se devait « de garder clandestins et de ne pas signaler à ses parents » d’après nos confrères. La jeune femme évoque des baisers, des fellations et des pénétrations pendant un an lors de ses visites chez le comédien et metteur en scène.

Selon nos confrères du Parisien, l’audition de l’artiste aurait été reportée à deux reprises. C’est finalement le mardi 6 février 2024 qu’il a été entendu et mis en examen suite à son audition pour « agression sexuelle sur un mineur de plus de 15 ans par une personne ayant autorité », pour des faits présumés commis entre mars et octobre 2012, et « viol sur un mineur par une personne ayant autorité ».

Lire Aussi  Magali Berdah : elle aurait collaboré avec Gabriel Attal pour son nouveau projet professionnel

De plus, Philippe Caubère a aussi été mis en examen pour « agression sexuelle sur un mineur de plus de 15 ans par une personne ayant autorité » et « viol sur un mineur par une personne ayant autorité » sur une deuxième jeune femme pour des faits présumés survenus entre octobre 2010 et mai 2011, et également soupçonné de « corruption de mineur de plus de 15 ans », à Paris et La Fare-les-Oliviers entre janvier 2019 et août 2021, après la plainte d’une troisième présumée victime.

R.F

Advertisement

Á La Une