Connect with us

Divertissement

« Une sortie à la con », Benjamin Castaldi, très maladroit, présente ses excuses à Nikos Aliagas

Published

on

Leur brouille remonte à décembre 2017. À l’époque où
Johnny Hallyday

nous a quittés. Suite à la disparition du Taulier,
Nikos Aliagas
, ami de l’ex-compagnon de
Laetitica Hallyday

, avait consacré une édition spéciale de 50’ Inside pour la disparition de l’artiste décédé le 5 décembre 2017. Un choix qui n’avait pas plu à Benjamin Castaldi

« Ça m’étonne de Nikos ! », avait-il lancé sur le plateau de TPMP à l’époque où il officiait encore chez
Cyril Hanouna

avant de lâcher : « Qu’on puisse faire un plateau, en plus c’est son pote, en disant : “Johnny est mort”. Honnêtement, c’est du foutage de gueule ! Je suis remonté ! Moi, je ne l’aurais pas fait. Ça m’a profondément choqué et bouleversé ».

Nikos Aliagas a retiré Benjamin Castaldi de ses amis

Suite à cette sortie, Nikos Aliagas a tout simplement rayé Benjamin Castaldi de son cercle d’amis. L’ex-chroniqueur de la quotidienne de C8 a, par la suite, présenté ses excuses, conscient qu’il était allé trop loin dans ses propos. 

Lire Aussi  Sarah Lopez enceinte : elle explique pourquoi elle ne vit pas avec le père de son bébé

« C’est vrai que j’avais été assez dur à son encontre parce qu’il avait enregistré l’émission 50’Inside avant l’annonce de la mort de Johnny Hallyday. Je m’étais excusé auprès de lui, je sais que depuis il m’en veut énormément, il m’a viré de ses réseaux, bon ça c’est pas grave, mais il est passé comme ça (…) franchement ça m’a peiné », avait-il par exemple regretté en 2019 sur le plateau de TPMP.

Malgré la paix, Benjamin Castaldi s’en veut toujours

Ce mercredi 27 mars 2024, à l’occasion d’une longue interview accordée à Puremédias, l’animateur a de nouveau fait son mea culpa. Notamment lorsque nos confrères lui ont demandé s’il n’avait « jamais regretté ce [qu’il] avait pu dire à l’antenne » au cours de sa carrière.

« J’ai un regret, c’est d’avoir fait de la peine à mon camarade Nikos », a-t-il alors admis avant de poursuivre : « J’ai fait une sortie à la con au moment de la mort de Johnny Hallyday. Je l’ai blessé, je le regrette, il n’était pas responsable contrairement à ses patrons. Pour le coup, on s’est expliqué et je lui réitère toutes mes excuses. J’ai été maladroit ». La hache de guerre est visiblement enterrée à l’heure actuelle et c’est tant mieux ! 

Lire Aussi  Pierre Palmade : cette célèbre comédienne de "Scènes de ménages" lui offre du réconfort

R.F

Advertisement

Á La Une