Connect with us

Divertissement

Disparition d’Emile : un promeneur découvre un crâne, les analyses confirment qu’il s’agit de celui du petit garçon

Published

on

Depuis le 8 juillet, la tension monte d’un cran dans le hameau du Haut-Vernet. En effet, Emilie disparait sans laisser la moindre trace. Très vite, sa famille de ce petit prince
tire la sonnette d’alarme

Ce jour-là, Emile est sous la responsabilité de son grand-père. Lors de son témoignage, ce dernier va donner aux enquêteurs des 
détails sur son planning
. Prévue depuis longtemps, la rénovation de sa clôture l’occupe une partie de son samedi.

Dans le même temps, d’étranges rumeurs se propagent à la vitesse de la lumière. D’abord, ce grand-père très croyant dirige sa tribu d’une main de fer. Obligés de démentir leur
appartenance à une secte
, les parents d’Emile lancent plusieurs bouteilles à la mer.

Ensuite, le passé du chef de famille ressurgit dans la presse. Comme nous vous le racontons 
dans cet article
, son statut de « témoin » d’agressions sur mineurs d’un internat défraie la chronique.

Lire Aussi  "Danse avec les stars d’internet" : Natoo et Gaëlle Garcia Diaz font oublier Inès Reg et Natasha St-Pier

Il y a quelques jours, la police organise une reconstruction hors norme. Et pour cause, mis à contribution, les habitants du Haut-Vernet se mettent en situation. L’objectif est de confronter les dépositions à la réalité des faits.

En coulisses, les autorités nourrissent l’espoir d’avoir une nouvelle piste à creuser. Or, ce samedi, une découverte macabre d’un crâne va tout remettre en question.

À lire également « Cadavres en décomposition » : l’immonde découverte d’Estelle Lefébure et sa fille Emma Smet : écœurées, elles partagent tout sur Instagram !

Et là, tout bascule !

À peine le promeneur alerte la police que cette dernière décide de « gêler » les lieux. Cette fois, la mission est de laisser les scientifiques faire des « fouilles approfondies« . Plus que jamais, elles sont indispensables pour comprendre les circonstances du drame.

Dans un premier temps, ils récoltent avec minutie les ossements. Envoyés et analysés en urgence à l’Institut de recherche criminel de la gendarmerie nationale (Ircgn) de Pontoise, le verdict vient de tomber. Par le biais du communiqué ci-dessus, le procureur de la République d’Aix-en-Provence indique qu’il s’agit bien de ceux du petit Emile. 

Lire Aussi  Passe-Partout en couple : sa compagne Patricia est la mère de la conjointe de Passe-Muraille

Dans les prochains jours, les enquêteurs ont du pain sur la planche. Accident, meurtre, une question tourne en boucle dans la tête des locaux. Pendant les précédentes sessions d’investigation, comment ce crâne a-t-il pu passer entre les mailles du filet ?  D’ailleurs, lors de l’autopsie, va-t-on découvrir de l’ADN d’un suspect ? À l’heure où nous écrivons ces lignes, le mystère demeure entier ! Suite dans notre prochain numéro ! 

D.AT

Advertisement

Á La Une