Connect with us

Divertissement

« Une poubelle », « Dégueulasses », « Aux portes de l’enfer », Élie Semoun très inquiet pour l’avenir d’Antoine, son fils

Published

on

L’élève Ducobu est de retour dans un cinquième volet ! Cela signifie qu’Élie Semoun qui incarne le célèbre directeur M. Latouche dans la saga de films, reprend son rôle ! Après « L’élève Ducobu, Ducobu Président » et « Les vacances de Ducobu », le comédien est en effet à l’affiche du nouveau volet baptisé « Ducobu passe au vert », en salles depuis le 3 avril dernier.

Dans cette nouvelle édition, Ducobu entame une nouvelle année scolaire à l’école de Saint-Potache. Il a alors une idée géniale pour cette année : prendre une année sabbatique afin de préserver la planète, mais particulièrement pour sécher l’école ! Bien évidemment Ducobu ne va pas réussir aussi facilement, car son professeur M. Latouche ne va pas le laisser faire…

En pleine promotion du film Élie Semoun était le 29 mars dernier, était invité sur le plateau de l’émission « C à vous » L’occasion pour lui d’évoquer 
l’aspect écolo évoqué dans le film 

Lire Aussi  Revlon, L’Oréal, Schwarzkopf : Les soins capillaires sont à prix cassés à l’occasion des Prime Days !

. On apprend en effet que cet effort écologique n’a pas été appliqué uniquement pour le scénario mais aussi pour l’ensemble du tournage. « On a été le tournage le plus écoresponsable du cinéma, on a économisé 400 tonnes de CO2 » déclarait  l’acteur à Anne-Elisabeth Lemoine. « Je fais du recyclage. Je reprends les anciens… et je renouvelle le stock d’enfants donc… » ironisait-il ensuite en parlant du casting. 

Élie Semoun tire la sonnette d’alarme Ce mercredi 9 avril c’est dans les colonnes du Purepeople que l’acteur de 60 ans s’est confié sur le tournage très axé sur l’écologie: « Personne n’amenait de bouteille en plastique sur le plateau, on avait tous des gourdes. Le jour où je suis arrivé avec une bouteille d’Evian je me suis fait massacrer par la directrice de production, qui m’a dit que je devrais donner l’exemple. Il y avait plein de petites règles en fait.

Lire Aussi  Jacques Dutronc : le chanteur interpelle Claude Lelouch dans "Télématin" et évoque leur "amour impossible"

Papa d’un jeune homme de 28 ans prénommé Antoine, Élie Semoun a ensuite fait part de ses inquiétudes pour les futures générations. « Je suis concerné parce que j’ai l’impression que la Terre va devenir une poubelle, assure-t-il. Donc il faut faire quelque chose. On est aux portes de l’enfer. Je vois bien que les endroits où j’allais, je ne sais pas, dans les îles tropicales, à La Réunion, parfois j’ai la chance d’aller à l’île Maurice… je vois bien qu’il y a des endroits qui sont dégueulasses. J’adore la plongée par exemple. Il y a un endroit qui s’appelle Le trou aux mérous ou quelque chose comme ça, bon, il n’y en a plus parce qu’ils ont été massacrés. Quand je roule il n’y a plus d’insectes sur mon pare-brise. C’est des petites choses comme ça. » a-t-il affirmé. 

Lire Aussi  Sarah Lopez : enceinte et hospitalisée, les internautes s’inquiètent
Advertisement

Á La Une